La Chine modifie son système d’exemption pour le visa

Si auparavant, vous deviez vous perdre dans les méandres des formalités administratives, ce n’est désormais plus le cas grâce à Internet. Il suffit de consacrer 10 minutes à votre demande pour qu’elle soit prise en compte. C’est un gain de temps considérable que vous pourrez utiliser pour d’autres tâches. Il faut également vous renseigner sur le pays que vous souhaitez découvrir que ce soit pour les démarches ou les conditions d’entrée. 

144 heures sont désormais possibles pour la Chine

Même si le Web a largement simplifié toutes les formalités, il est nécessaire d’être épaulé lors de l’obtention d’un visa. Quelques minutes suffisent pour jouir de ce document indispensable pour pénétrer dans certains pays comme la Chine. Cette dernière a toutefois décidé de changer son mode opératoire notamment pour les passagers en transit. Ces derniers avaient l’occasion de rester près de 72 heures sans posséder ce précieux document, mais désormais cette période semble être reléguée aux oubliettes notamment pour la province du Hebei, Tianjin et Pékin. Ces trois zones proposent ainsi 144 heures au même titre que la province de Jiangsu, Shanghai et Zhejiang.

10 minutes suffisent pour obtenir un visa

Cette modification est intéressante si vous n’avez pas le loisir de rester plus de six jours dans le cadre d’un voyage professionnel par exemple. Si vous avez une entreprise ou des partenariats dans ce pays, vous pourriez éventuellement vous passer de ce visa. Il est tout de même important de noter qu’une semaine est un délai relativement court puisque vous devez également prendre en compte le décalage horaire ainsi que le voyage particulièrement long et laborieux. Dans tous les cas, l’obtention d’un visa est facilitée grâce à Internet, vous devez seulement prendre 10 minutes de votre temps afin de transmettre votre demande rapidement aux organismes qui s’occupent de la traiter. Deux solutions sont à votre disposition puisque vous pouvez opter pour un visa touristique afin de découvrir la culture de la Chine ou un visa d’affaires si vous avez l’intention de voyager à l’Est du globe. 

Quelques conditions pour les voyageurs en transit

Les changements entrepris par la Chine sont le fruit d’une expérimentation qui a été lancée en 2016. Ce sont donc les touristes de plus de 53 nationalités qui sont concernés par ce dispositif, mais sachez que les voyageurs en transit sont concernés qu’ils optent pour l’air, la mer ou les rails. De ce fait, si vous logez en France ou dans un autre pays européen, vous ne serez pas contraint de demander un visa seulement si votre séjour n’excède pas six jours et certaines conditions sont également à respecter dans les plus brefs délais. D’ailleurs, elles étaient déjà en vigueur pour les 72 heures. Seuls les moyens de locomotion qui n’ont pas d’autres escales en Chine continentale sont pris en compte et vous devez être en possession d’un billet valide. Lors de votre arrivée, il est également nécessaire de suivre le chemin spécifique et vous devrez aussi informer les autorités concernant votre hébergement surtout si vous ne logez pas dans un hôtel.

Partager >>
S'inscrire à notre Newsletter gratuite

S'inscrire à notre Newsletter gratuite

Inscrivez-vous gratuitement pour recevoir dans votre boite mail les derniers articles une fois par semaine.

Vous êtes inscrit