Search Box: Google cède face à la fronde des éditeurs

Seulement quelques jours après la mise en place de la Search Box, Google retire la Search Box face à la grogne des éditeurs. Elle devait permettre aux internautes de naviguer rapidement au sein des pages d’un site internet sans avoir à quitter le moteur de recherche Google. Elle en est morte. La Search Box de Google, vivement critiqué lors de sa sortie officielle, n’aura pas résisté à la gronde des éditeurs et webmasters, qui accusent Google, de leur voler leur trafic internet, en permettant aux utilisateurs de consulter les pages d’un site internet sans avoir à se rendre sur le site web en question.

L’Open Internet Project en première ligne

Organisation réunissant les principaux acteurs de l’internet français et allemand, l’Open Internet Project, n’a pas tardé à faire connaître son mécontentement auprès du géant américain de la recherche en ligne, Google. Accusant, la firme de Mountain View de détourner leur trafic, les principaux acteurs de l’Open Internet Project viennent de faire reculer Google, dans ce qui s’apparente à du parasitisme. Une première mise en demeure était expédiée jeudi, donnant lieu à une réaction très rapide de Google, qui n’a pas tardé à supprimer la « Search Box » des principaux sites concernés.

Reculer pour mieux sauter, la stratégie de Google

Google n’a pas pour habitudes de revoir ses plans en fonctions des désirs des webmasters et éditeurs. Des sources anonymes salariées du groupe Google annoncent que cette fonctionnalité ne donnait pas les résultats escomptés par le leader de la recherche, et qu’une autre version serait en cours d’étude.

Partager >>