Amazon signe un accord de distribution avec le Groupe Casino de Jean-Charles Naouri

Amazon a signé un accord de distribution avec le groupe français de distribution Casino. Ceci vient donc mettre fin à des mois de spéculation sur le fait que le géant américain du commerce électronique prévoyait davantage de partenariats ou d’acquisitions en Europe.

Une alliance pour redistribuer les cartes dans le secteur de la distribution alimentaire

Gros succès pour Jean-Charles Naouri; les enseignes de la marque haut de gamme Monoprix seront disponibles pour les clients de Prime Now, le service de livraison rapide d’Amazon. Le groupe de distribution alimentaire Casino devient de ce fait le premier français à effectuer une alliance avec le groupe américain. D’ailleurs, l’action de Casino , propriété de la société Rallye, a augmenté de plus de 4 % le lendemain de l’annonce officielle faite dans la journée du 26 mars dernier.

Soulignons que Amazon et son succès dans les technologies de rupture, de la librairie au cloud computing en passant par le cinéma au cours des deux dernières décennies, représentent à la fois une belle opportunité et une menace pour les distributeurs. Déjà en juin 2017, la société avait déjà fait part de ses ambitions dans le secteur de la distribution aux États-Unis. En effet, pour un montant de 13,7 milliards de dollars le géant du e-commerce s’est approprié la chaîne américaine Whole Foods. Ce qui alimentait déjà les spéculations en ce qui concerne ses intentions sur le marché européen. Des négociations ont donc eu lieu avec différents acteurs français de la distribution alimentaire. Et si la société avait déjà eu à approcher Monoprix pour la première fois il y a plusieurs années, les discussions ont été relancées récemment pour aboutir à ce partenariat.

« Grâce à cet accord unique entre Amazon et Monoprix, le Groupe Casino renforce sa stratégie de distribution omni canal » a déclaré Jean-Charles Naouri, directeur général du groupe Casino, dans un communiqué commun avec Amazon.

Un accord qui vient dynamiser le commerce électronique en France

Il faut dire que durant plusieurs années, les groupes français de distribution ont été lents à développer le commerce électronique, cet accord vient changer toute la donne. Si plusieurs enseignes ont décidé de rattraper leur retard, la menace que crée l’alliance Monoprix Amazon va encore plus accélérer les choses. On sait déjà depuis janvier dernier que Carrefour a décidé d’investir 2,8 milliards d’euros dans l’e-commerce au cours des cinq prochaines années, soit six fois son investissement actuel. Mais avant cela, Casino, avec à sa tête Jean-Charles Naouri, avait déjà déclaré depuis novembre 2017 qu’il utiliserait la plateforme de vente en ligne du détaillant en ligne britannique Ocado pour l’aider à se développer, asseyant un peu plus leur position de leader innovant de la grande distribution.

Notons que l’enseigne Monoprix a généré 5 milliards d’euros de chiffre d’affaires en 2017 et réalise plus de 3 millions de livraisons par an dans plus de 150 villes de France. Aussi, Monoprix c’est près de 698 magasins situés en centre-ville, dont 300 magasins en France et 85 à l’international. Désormais donc, les produits alimentaires provenant de cette filiale du groupe Casino seront disponibles dans l’application Prime Now et sur le site web du service. Et ceci par l’intermédiaire d’un magasin virtuel dédié d’après les deux entreprises.

Partager >>