Santé

Plus de molécules naturelles dans les cosmétiques

Aujourd’hui, les Français utilisent beaucoup de produits cosmétiques. Les hommes comme les femmes cherchent à améliorer l’aspect de leur peau et réduire les premiers effets de l’âge. Néanmoins, les révélations de scandales liés à l’utilisation de produits toxiques, cancérigènes ou de perturbateurs endocriniens poussent les consommateurs à être plus regardants sur la qualité de leurs produits et à se tourner vers les molécules naturelles. 

Qu’est-ce qu’une molécule naturelle ?

Une molécule est une entité chimique électriquement neutre composée de plus d’un atome. Elles entrent dans la composition d’une matière. Il existe des molécules naturelles qui sont présentes naturellement dans une substance minérale, végétale ou animale, et les molécules de synthèse, qui résultent d’un assemblage. Aujourd’hui, l’évolution dans le domaine de la biochimie pousse les laboratoires pharmaceutiques et cosmétiques à utiliser des molécules naturelles.

Un nouveau mode de consommation

Ce que l’on cherche dans un produit cosmétique, c’est améliorer l’aspect de notre peau et la protéger des agressions extérieures. Aujourd’hui, la pollution de l’air est devenue le pire ennemi de l’épiderme, loin devant le froid, la poussière et le soleil. Or, il y a chez les Français un véritable rejet de ce qui n’est pas naturel, et les laboratoires ont dû s’adapter à cette demande. Aujourd’hui, les clients sont de mieux en mieux informés sur la composition des produits qu’ils achètent. Ils téléchargent des applications spéciales sur leurs smartphones et scannent le code-barre de son produit en magasin pour vérifier qu’ils ne contiennent pas de substances dangereuses. Le rôle des organisations de protection des consommateurs est de plus en plus déterminant, car elles ont un impact sur les laboratoires. Plusieurs d’entre eux ont été pointés du doigt pour la composition de certains produits par l’UFC-Que Choisir qui publie fréquemment des listes noires de cosmétiques contenant des produits dangereux. Certains distributeurs décident de les retirer des rayons, et certains fabricants les retirent du marché pour en améliorer la composition.

Les propriétés anti-âge des molécules naturelles

Le secret de la beauté et de la jeunesse éternelle se trouve-t-il dans la nature ? Les progrès réalisés dans la BioMed montrent que oui et c’est pour cette raison que les laboratoires spécialisés dans la recherche en cosmétique s’y intéressent de plus en plus. D’abord, les effets antioxydants des molécules naturelles sont avérés. D’ailleurs, certaines d’entre elles sont déjà utilisées depuis des années dans les crèmes anti-âge. C’est le cas par exemple de l’acide hyaluronique qui a un effet tenseur sur les cellules de la peau et que l’on intègre dans la composition des crèmes antirides. D’autres molécules développent des effets antioxydants et anti-inflammatoires qui peuvent être utilisés pour améliorer les conditions de vie des personnes souffrant d’arthrose. On les trouve aujourd’hui sous la forme de compléments alimentaires, mais il n’est pas impossible que les laboratoires puissent développer par la suite des crèmes pour une action plus ciblée. 

Vous l’aurez compris, les vrais remèdes sont parfois plus près qu’on ne le pense, y compris dans les molécules qui composent notre environnement. Il suffit de les identifier et d’utiliser leur action pour obtenir des résultats notamment contre les effets du vieillissement.

Afficher plus

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer