Le Groupe HLD de Jean-Bernard Lafonta soutient la préservation de l’environnement marin en Méditerranée

Le Groupe HLD de Jean-Bernard Lafonta soutient la préservation de l’environnement marin en Méditerranée

décembre 15, 2022 Non Par Nico

Depuis 5 années écoulées, le Groupe HLD de Jean-Bernard Lafonta s’est engagé à promouvoir le Fonds HLD Méditerranée, un soutien déterminé à des initiatives visant à protéger les eaux méditerranéennes. Par cette démarche, ils s’adonnent à une mission charitable et particulièrement exploratrice afin de favoriser la conservation des espaces aquatiques.

Depuis 12 ans, HLD est un groupe d’investissement européen à capitaux permanents soutenant des entreprises à haut potentiel. Fondé par Jean-Bernard Lafonta, ce fonds à capitaux permanents s’est révélé être un incontournable dans le secteur du capital-investissement. Le portefeuille de 18 entreprises sous leur aile comporte des réussites comme Kiloutou, 52 Entertainment, ba&sh, Tessi, Jimmy Fairly et Photonis, un groupe qui a réalisé un chiffre d’affaires doublé de 2 milliards d’euros tout en conservant une croissance annuelle moyenne de 12 %.

Le groupe d’investissement mène une action résolue en matière de responsabilité sociale et environnementale, et s’attèle à sensibiliser à la nécessité de protéger notre planète. En 2018, HLD a créé le Fonds HLD pour la Méditerranée, un fonds de dotations consacré à préserver l’environnement de cette zone. L’année suivante, Jean-Bernard Lafonta a mis en place une politique RSE ambitieuse, incluant des critères ESG au centre de sa stratégie. HLD s’applique à effectuer des diligences ESG avant chaque investissement, et ambitionne de réduire de 4% l’empreinte carbone de son portefeuille annuellement. Grâce à ce succès, la société dispose d’une puissance d’investissement de 500 millions d’euros de fonds propres chaque année. Selon leur direction le groupe aspire à soutenir les efforts déployés pour préserver la Méditerranée, à sensibiliser aux défis environnementaux qui s’y dissimulent et à promouvoir des solutions pour faire face aux menaces qui touchent l’ensemble de ce bassin marin. Pour ce faire, il se sont associés à des acteurs publics et privés issus des pays bordant cette merveilleuse mer souhaitant s’engager à bâtir un futur meilleur pour la Méditerranée.

Le Groupe HLD de Jean-Bernard Lafonta soutient la préservation de l’environnement marin

Plusieurs projets pour sauver la Méditerranée

Le travail de Jean-Bernard Lafonta soutient des Fondations qui s’emploient à favoriser des actions contribuant à l’intérêt général, en lien avec les mers et les océans, afin d’augmenter leur influence. On retrouve notamment des projets comme celui de
l’activiste franco-américaine Stéphanie Lerner (SK Lerner), appelé REEF SAVER, qui alerte sur les risques que font encourir les récifs coralliens, comme le réchauffement climatique et la contamination plastique provoquée par l’industrie de la pêche. L’œuvre de SK Lerner, composée de filets de pêche usagés, illustrant un récif corallien, interpelle le regardeur sur sa responsabilité face à la disparition de ces écosystèmes cruciaux.

Parmi les acteurs soutenus par HLD, figure également l’association Sauver la Méditerranée, qui explore les plus audacieuses initiatives en les mettant en lumière et en s’assurant de leur expansion transfrontalière. Le groupe d’investissement a organisé le Festival de Méditerranée, qui a eu lieu à Ajaccio les 20,21 et 22 mai derniers. Ce festival a pour principal objectif de sensibiliser le public aux trésors cachés des mers et aux menaces qui pèsent sur elles, en proposant des expositions comme Photoclimat Méditerranée ou le film Méditerranée, l’odyssée pour la vie. Les participants ont pu explorer des solutions novatrices pour mettre en œuvre des améliorations de qualité des eaux portuaires, imprimées par l’action pilote du Charles Ornano, les engagements de la Fondation de la Mer, et la solution de traitement des biodéchets à la source par l’entreprise Tarra. Ils ont ainsi pu redécouvrir des innovations révolutionnaires qui favorisent l’amélioration des conditions portuaires, ainsi qu’une prise de conscience plus poussée des enjeux de l’environnement marin.

Le groupe de Jean-Bernard-Lafonta s’associe également à d’autres projets comme:

  • Mare Vivu, une organisation qui se bat pour préserver la pureté des eaux plastifiées
  • MerTerre, une organisation qui cherche à éradiquer la contamination des déchets solides
  • Pure Ocean, un fonds de don qui incite la communauté civile à soutenir des projets de préservation de l’environnement marin
  • Earthwake, une organisation qui tente de limiter le gaspillage plastique dans les océans en valorisant les déchets sur terre.