Ebola : la Sierra Leone déclare l’état d’urgence

 La Sierra Leone a déclaré l’état d’urgence et appelé des troupes pour mettre en quarantaine les victimes d’Ebola.

L’Organisation mondiale de la Santé a déclaré qu’ils allaient lancer un plan de soutien de 100 millions de dollars. Ils sont en pourparlers avec les donateurs et organismes internationaux pour envoyer du personnel et des ressources médicales dans la région.

L’OMS a signalé jeudi 57 nouveaux décès lors des quatre derniers jours en Guinée, au Libéria, en Sierra Leone et au Nigeria, portant le nombre de morts à 729. Elle a déclaré que le nombre de cas d’ébola avait dépassé les 1300 personnes.

«L’ampleur de l’épidémie d’ébola, et la menace persistante qu’elle pose, nécessite selon l’OMS de prendre la menace au sérieux et de mettre en place les ressources nécessaire pour combattre l’épidémie. Le président de la Sierra Leone, Ernest Bai Koroma, a annoncé une série de mesures d’urgence, pour une période de 60 à 90 jours, lors  d’un discours prononcé mercredi soir.

« La Sierra Leone est dans un grand combat. L’échec n’est pas une option», a-t-il dit.

Les forces de sécurité feront respecter une quarantaine sur tous les centres de la maladie et aideront les agents de santé et les travailleurs humanitaires à travailler sans entrave, suite à des attaques sur les travailleurs de la santé par les populations locales. Le Libéria a mis en place des mesures, comprenant la fermeture de toutes les écoles et une possible mise en quarantaine des communautés affectées. Le déclenchement de la fièvre hémorragique, pour laquelle il n’existe aucun remède connu, a commencé dans les forêts de Guinée orientale en Février

La maladie tue jusqu’à 90 pour cent des personnes infectées, mais le taux de mortalité de l’épidémie actuelle tourne à environ 60 pour cent. Dans les dernières étapes, ses symptômes incluent une hémorragie externe, une hémorragie interne, vomissements et diarrhée . La Sierra Leone a déclaré que les passagers arrivant et partant de l’aéroport international de Lungi seraient soumis à de nouvelles mesures, y compris des analyses de la température du corps.

 

Partager >>