Les fraudes des options binaires : Israël dans la ligne de mire

Les gains astronomiques générés par les options binaires attirent de plus en plus des personnes désireuses de fructifier leurs épargnes. Malheureusement, depuis quelques années, les options binaires sont devenues de véritables moyens d’arnaque et Israël est passé maître en la matière au point de susciter de vives réactions.

La fraude des options binaires, un phénomène inquiétant

Le phénomène aurait pris une ampleur inquiétante depuis une décennie et selon les enquêtes effectuées, la majeure partie des entreprises frauduleuses seraient d’origine israélienne.

Appâtés par les promesses de gains faramineux, les investisseurs confient à des centres d’appel la totalité de leur épargne et se retrouvent du jour au lendemain sans rien du tout. Le montant estimatif du phénomène oscille entre 5 et 10 milliards de dollars chaque année. Face à ces chiffres alarmants, Israël a décidé de réagir.

Le projet de loi gouvernemental israélien, entre interdiction et réglementation

Face aux nombreuses voix qui s’élèvent contre le phénomène, les autorités israéliennes ont décidé de prendre la mesure des choses et de sévir en conséquence. Aussi, un projet de loi gouvernemental a été introduit par le Ministère de la Justice et le bureau du procureur général visant à interdire les options binaires en direction de clients étrangers du monde entier.

Déposée depuis le mois de février 2017 sur les tables de la commission des lois d’Israël, elle doit passer par l’étape de discussion avant d’être adoptée. Alors même que certains députés s’opposeraient déjà à ce projet de loi, d’autres pays comme le Canada se sont aussi engagés dans des projets similaires.

Le Règlement 91-102 sur l’interdiction des options binaires au Canada, une loi dans la radicalité

Le Canada envoie un message fort en proposant une loi qui interdit:

  • la publicité
  • la proposition
  • la vente, et
  • toute transaction d’option binaire à tout individu canadien

Si cette loi très radicale vise à protéger les citoyens canadiens, elle autoriserait cependant des exceptions limitées aux transactions avec des investisseurs très sophistiqués. Avec une adoption prévue dans plusieurs mois, la loi devrait ainsi interdire les options binaires pour les personnes physiques au profit de certaines personnes morales. Vous pouvez retrouver sur 01 option binaire encore plus d’information sur les options binaires.

Partager >>

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

S'inscrire à notre Newsletter gratuite

S'inscrire à notre Newsletter gratuite

Inscrivez-vous gratuitement pour recevoir dans votre boite mail les derniers articles une fois par semaine.

Vous êtes inscrit