Cera Interactive : badbuzz twitter d’une agence de communication au bord du sexisme

L’affaire commence à prendre de l’ampleur sur le réseau social Twitter mais également vient d’être repris dans la presse à l’image d’un article Médiapart et d’un article sur le site Ze-Mag. Cette affaire concerne Cera Interactive, une agence de communication en Alsace qui a hérité d’un terrible badbuzz après avoir totalement dérivé dans le sexisme et la misogynie de bas étage…Récit d’un badbuzz annoncé, et loin d’être terminé !

Tout commence dans la nuit du 2 mars où la tweeteuse Marine Brocal décide de commenter un article qui était paru sur le blog de l’agence Cera Interactive (voir ci-dessous). Si il s’agit ici d’une critique pluôt négative sur le contenu de l’article proposé par l’agence de communication sur la thématique de la sécurité et des CMS, il n’y avait pas de quoi franchement s’ennerver à la lecture de cette critique, et pourtant, la réponse de Cera Interactive va bouleverser tout le monde…

Manque de discernement ou sexisme ordinaire ?

Nous ne savons que trop bien qu’il faut être prudent lorsque nous réagissons à chaud. Il faut prendre la mesure des propos et bien analyser les tenants et aboutissants d’un problème, d’une rumeur ou ici, d’un élément de langage. Mais dans cette réponse de l’agence Cera Interactive, il n’y a aucun doute possible, aucune double lecture permise, il s’agit ici, et non sans pincement au cœur, d’un très simple tweet de sexisme ordinaire, voilà tout. Mais qui dit ordinaire ne dit pas normal et encore moins banale. Devant un manque de discernement aussi flagrant et devant une absence d’excuses de la part de l’agence, il nous est bien difficile de penser que cette réponse ne pouvait être qu’une erreur. Dans tous les cas, le réseau social Twitter n’a pas attendu pour s’emparer de l’affaire et tourner, parfois en dérisions les propos de l’agence Cera Interactive qui sortira de ce badbuzz, non pas sur les rotules, mais certainement bien moins forte qu’elle ne pouvait l’être hier…

Des détournements pour réagir de façon humoristique aux propos de Cera Interactive

Les réactions sont nombreuses en soutient à la « twetteuse » Marine Brocal et déjà, plutôt que de répondre par les insultes, certains twettos ont préféré ajouter un peu d’humour fasse à ce qui semble être de l’humiliation gratuite et volontaire. Un site a même été lancé pour répertorier l’intégralité des tweets assumés et assurément sexiste de l’agence ici.

Voici quelques images détournées en reprenant les propos insultants et misogyne de l’agence, il y a de quoi rigoler, si le sujet n’était pas aussi important. Affaire à suivre !

c'est combien, détournement buzz cera interactive

Détournement photo du bad buzz de Cera Interactive.

Partager >>
S'inscrire à notre Newsletter gratuite

S'inscrire à notre Newsletter gratuite

Inscrivez-vous gratuitement pour recevoir dans votre boite mail les derniers articles une fois par semaine.

Vous êtes inscrit