Faux ongles : les risques réels pour la santé des femmes

Les faux ongles : la touche coquette des femmes tout au long de l’année pour rester belle. De plus en plus nombreuses sont celles qui adoptent cette nouvelle tendance, mais est-ce sans danger pour la santé ?

L’Agence française de la sécurité du médicament (ANSM) sonne l’alarme sur les risques de santé que comporte l’utilisation des ongles artificiels. Infection, allergie, mycose, voilà ce à quoi s’exposent les femmes si les mises en garde et les recommandations formulées ne sont pas respectées.

La face cachée des faux ongles : un danger pour la santé des femmes

Il existe plusieurs types de faux ongles se distinguant par leur mode d’application. Les faux ongles en en gel, en résine et en plastique, ce dernier étant fixé avec de la colle. Le gel, la résine et la colle sont des produits toxiques susceptibles d’endommager les ongles. Le docteur Philippe Abimelec affirme : « Oui, tous ces produits sont agressifs pour la peau. Plus les ongles ont été limés au départ, plus les produits pénètrent dans la peau à travers l’ongle. Les colles utilisées pour fixer les capsules seraient moins agressives que les gels et les résines, car on en utilise en plus petites quantités… »

Ces substances pénètrent dans la peau à travers l’ongle naturel, ce qui les affaiblit et les abîme. Il semblerait que l’utilisation fréquente des rayons UV pour faire durcir le gel sur les ongles soit responsable de l’apparition du cancer de la peau. En outre, l’ANSM déconseille la pose des faux ongles aux femmes enceintes, aux jeunes de moins de 16 ans et aux personnes qui présentent des ongles abîmés.

Faux ongles : les précautions à prendre

Limer les ongles naturels avant la pose des faux ongles est un geste couru dans les salons d’esthétique et autres. Ces experts devraient pourtant éviter cette pratique, car elle fragilise l’ongle naturel et expose la femme à des allergies, un inflammation locale, une chute de l’ongle naturel ou encore des mycoses pour les plus sensibles.

L’utilisation prolongée des faux ongles est proscrite. Néanmoins, une bonne technique pourra éventuellement permettre d’éviter certaines de ces complications. Après un port d’ongles artificiels allant jusqu’à trois mois, il est recommandé de garder une période d’un mois avant d’en reposer à nouveau.

Partager >>