Syndicalisme, politique, bancaire, Jean-Marie Sander et son histoire

Ce sont plusieurs vies dans une vie que ce Français originaire d’Ohlungen, en Alsace, a eu la chance de connaître. En effet, l’homme âgé de 64 ans aujourd’hui a eu l’occasion tout au long de son parcours de toucher à plusieurs domaines distincts en s’y illustrant tour à tour, durant sa carrière.

Celui-ci a connu durant ses plus jeunes années l’ambiance particulière du monde agricole, de par sa famille tenant une ferme familiale. Jean-Marie Sander a donc commencé sa vie professionnelle en reprenant l’affaire de ses parents, une ferme familiale de 20 hectares au coeur de l’Alsace.

Mais rapidement, celui-ci débute son engagement syndicaliste, au sein des Jeunes Agriculteurs à Haguenau, dont il devient le président en 1972.

Des syndicats à la politique

Après cet épisode, Jean-Marie Sander poursuivra son expérience professionnelle en étant à la tête de la FDSEA-67 en 1985, puis de la chambre régionale d’agriculture d’Alsace. C’est à cette période également qu’il débute sa vie politique, en 1983. Il va devenir adjoint au mère de sa ville, et conseiller municipal.

Finalement, la ville d’Ohlungen qui l’a vu grandir lui vaudra sa première grande victoire politique puisqu’il en devient maire en 1995. Dans la foulée, il prendra la place du suppléant du député RPR de la circonscription Bernard Schreiner.

Sa carrière politique se poursuivra à partir de la fin des années 90, plus exactement en 1998, où il deviendra président du Conseil économique et social d’Alsace, où il restera jusqu’en 2007.

Sa carrière bancaire

Jean-Marie Sander prendra également la tête du Crédit Agricole d’Alsace-Vosges, puis de la Fédération nationale de cette banque, avant d’accéder à la présidence de la SA du Crédit Agricole, en 2010, une fois la Fédération quittée.

Après 4 années à cette fonction, son poste ne sera pas renouvelé, suite à une crise au sein de l’entreprise, en matière de gouvernance.

Partager >>