SCPI, la recette pour pouponner son épargne

La période actuelle des taux bas fait des heureux parmi les investisseurs à crédit, mais elle se reflète également sur les rendements historiquement bas de nos placements réglementés. Selon les premières prévisions, le rendement des assurances vie en fonds en euros pourrait même tomber à 1,5% en 2019 ! Alors pour pouponner votre épargne, évitons les placements bancaires et orientons nos économies sur les SCPI de rendement.

 

Pourquoi miser sur les SCPI de rendement ?

 

La Société Civile de Placement Immobilier, connue sous l’acronyme SCPI, apparaît tel le support idéal pour les Français, adeptes des placements peu risqués. Offrant un bon couple rendement-risque, elle permet d’investir dans la pierre de manière collective et mutualisée, sans se soucier de la gestion locative. En achetant des parts de SCPI, votre capital sera réparti sur des dizaines de biens loués à une multitude d’entreprises locataires, ce qui sécurise votre investissement.

En termes de rendement, la SCPI se montre plus performante que la majorité des assurances vie. Les rendements générés par les meilleures SCPI peuvent facilement atteindre les 6% net, sans oublier la revalorisation patrimoniale courante dans l’immobilier. A titre d’exemple, la SCPI Epargne Pierre a délivré en 2018 un rendement de 5.97% net et la SCPI Vendôme Régions 6.03% net. Cette dernière s’est également revalorisée de 2% au cours de l’année 2019.

 

Le co-fondateur de la première plateforme digitale de distribution de SCPI, Grégorie Moulinier de La Centrale des SCPI, nous révèle que :

 

« De nombreux clients qui nous appellent au 01 44 56 00 23 souhaitent arbitrer une partie de leur épargne, initialement placée sur des placements bancaires peur rentables. Généralement, ils investissent entre 50 000 et 200 000 euros dans trois à quatre SCPI de rendement pour une meilleure diversification patrimoniale. »

 

Effectivement, avec de telles sommes, le delta est considérable compte tenu des performances des SCPI de rendement. En investissant 200 000 euros en parts de SCPI, vous pouvez obtenir un complément de revenu d’environ 1 000 euros net par mois (au rendement actuel d’autour de 6.03% pour la SCPI Vendôme Régions).

 

Quelle est l’allocation de SCPI idéale pour mon épargne ?

 

Afin d’obtenir une allocation optimale en SCPI, les experts de La Centrale des SCPI recommandent de toujours associer une SCPI européenne à une SCPI régionale française et à une SCPI thématique. Ainsi, votre patrimoine sera bien diversifié géographiquement et sectoriellement. A titre d’exemple, il est possible d’associer la SCPI Atream Hôtels (hôtellerie d’affaires en Europe), la SCPI Primovie (santé et éducation en France et en Europe) à l’une des deux SCPI régionales citées, Epargne Pierre ou Vendôme Régions.

 

Les experts de La Centrale des SCPI pourront vous partager de nombreux témoignages de leurs clients satisfaits ayant investi en parts de SCPI, lorsque vous les appellerez au 01 44 56 00 23. Afin de vous familiariser avec ce placement d’épargne en vogue, vous avez également la possibilité de lire les avis SCPI sur leur plateforme digitale : www.centraledesscpi.com

 

En prime, faire appel à des professionnels du secteur ne vous coutera pas un euro supplémentaire à votre montant d’investissement. Pour ne pas avoir de regrets il suffit d’interroger le premier distributeur de SCPI français complètement indépendant, La Centrale des SCPI en vous rendant au 15 rue Saint-Roch en plein cœur de Paris ou sur leur plateforme internet www.centraledesscpi.com.

 

En vidéo, approfondissez vos connaissances sur le fonctionnement des SCPI allemandes, idéales pour une diversification à l’échelle européenne :

https://www.centraledesscpi.com/guide-des-scpi/la-scpi-en-video/comprendre-les-scpi/1047-pourquoi-investir-en-allemagne-a-l-aide-de-scpi-de-rendement.html

Partager >>