Femmes enceintes : pourquoi choisir l’accouchement dans l’eau ?

Aujourd’hui, afin de faciliter l’accouchement, plusieurs méthodes sont proposées aux femmes enceintes. Selon une étude effectuée auprès de 234 sages-femmes en Australie, seulement 10% d’entre elles ne seront pas prêtes à proposer l’accouchement dans l’eau, le reste est plutôt pour ce type d’accouchement. C’est d’ailleurs pour cette raison que de plus en plus de femmes optent pour cette méthode. Cependant, malgré ses nombreux avantages, les femmes françaises sont encore très peu à considérer ce genre d’alternative à l’accouchement traditionnel. Manque d’informations, hésitation, peu de sortir de l’ordinaire et de tenter une toute nouvelle expérience, autant de raisons peuvent être la cause de ce pourcentage infime dans l’Hexagone. Alors, il paraît essentiel de bien comprendre comment marche ce type d’intervention, et quels sont ses avantages.

L’accouchement dans l’eau, c’est quoi ?

Après voir fait les courses pour préparer l’arrivée de bébé : achat des vêtements, des couches, de la baignoire pour bébé comme sur ce site, etc. Le temps est venu de se préparer à l’accouchement. Les jeunes mamans sont constamment à la recherche de moyen facile et moins douloureux pour accoucher. L’accouchement dans l’eau peut répondre à leur besoin.

Comme son nom l’indique, l’accouchement dans l’eau est une méthode via laquelle la maman met au monde son chérubin dans l’eau. La technique est aujourd’hui proposée dans quelques maternités en France qui disposent d’une baignoire de dilatation. Plus précisément, elles sont au nombre de 10 à proposer ce genre d’intervention dans l’Hexagone.

L’accouchement dans l’eau est fait naturellement par voie basse. La jeune maman peut entrer dans l’eau dès le moment où elle en a envie. Toutefois, pour que la procédure se passe bien, il est conseillé par les sages-femmes de patienter jusqu’à ce que le travail débute et que le col soit ouvert à 4 doigts pour se baigner dans l’eau.

Dans le but de réduire les risques liés à ce type d’intervention, le rythme cardiaque de la jeune femme sera contrôlé par monitoring, avec des capteurs étanches. Par contre, l’accouchement dans l’eau ne peut pas avoir lieu si la maman a choisi se faire une péridurale.

L’accouchement dans l’eau : pourquoi on le recommande ?

Ce n’est pas par hasard si 90% des sages-femmes australiennes recommandent l’accouchement dans l’eau. En effet, plusieurs sont les avantages de ce type d’intervention, que ce soit au moment du travail, ou encore à la naissance de bébé. En voici quelques-uns :

  • L’eau a des vertus apaisantes : la plupart des futures mamans choisissent d’entrer dans l’eau au moment où le travail débute pour ressentir un certain soulagement. En effet, l’eau est reconnue pour ses vertus apaisantes. Vous serez alors moins stressé et gèrerez au mieux les douleurs et coups.
  • L’eau permet de mieux se concentrer : Une fois dans l’eau, la future maman ressent une certaine tranquillité et se sentira plus intime. Elle pourra ainsi mieux se concentrer sur le travail et avoir une meilleure maîtrise de son corps.
  • Vivre une expérience unique : Les mamans qui ont mis leur enfant au monde dans l’eau sont unanimes : l’expérience dont elles ont vécu reste unique et positive.
Partager >>