Affaire Charlie Hebdo : Les sites internet français sont la cible des pirates djihadistes

La France est actuellement la cible de cyberattaques commises par des hackers aux revendications islamistes. Des milliers de sites ont été attaqués et une action de plus grande envergure est attendue pour aujourd’hui, jeudi 15 janvier.

Depuis la tuerie de Charlie Hebdo, le web français est victime d’attaques revendiquées par des pirates informatiques aux messages islamistes. Les cyberdjihadistes se sont attaqués à de nombreux sites, le magazine Zataz, évoque le chiffre de 21 000 sites ayant été plus ou moins affectés par les pirates.

Institutions religieuses, services d’État, entreprises, personnalité politique, nombreux sont ceux touchés par ces attaques aux revendications idéologiques djihadistes. Parmi, les sites hackés, beaucoup ont vu apparaître sur leur page d’accueil des messages faisant l’apologie de terrorisme et de concepts islamistes.

La France et Charlie Hebdo dans le collimateur des pirates

Des menaces du type « Mort à la France » ou encore « Mort à Charlie » ont été affichées sur les pages d’accueil, mais il semblerait que peu de données aient été dérobées. Les attaques en question sont d’ailleurs jugées peu difficiles à mener par de nombreux experts, notamment ceux du magazine Zataz.

L’inquiétude se tourne actuellement autour de cette journée du jeudi 15 janvier puisque des attaques de plus grandes dimensions sont pressenties. Gérôme Billois, membre du Cercle européen de la sécurité informatique, a souligné que « Les revendications initiales parlaient d’un point d’orgue le 15 janvier.

Ajoutant que: « Ce ne sont bien sûr que des suppositions, mais on pourrait par exemple assister jeudi à l’attaque de sites plus visibles, à des attaques plus groupées, ou à un changement de technique ».

Partager >>