Brésil – Chili : composition des équipes

Composition des équipes Brésil Chili

Composition des équipes Brésil Chili

Ça y est, la coupe du monde entre dans sa phase finale, synonyme de match à élimination directe. Le Brésil aura l’honneur d’ouvrir le bal demain soir contre le Chili à 13h00 heure locale au stade Mineirão Belo Horizonte. Cette rencontre à haut risque pour la Seleçao demandera de la part de Neymar et ses coéquipiers un niveau de jeu à la hauteur d’une belle équipe du Chili.

Pourtant le Brésil part grand favori, il n’y a qu’à voir les statistiques pour en juger.

Qui plus est le Brésil sera porté par tout un peuple qui vit et respire pour le football, les chiliens peuvent s’attendre à un enfer jaune et bleu. Les chances du Chili sont minces mais existent pourtant. L’équipe a gagné en maturité depuis la coupe du monde 2010 et leur prestation pendant les phases de qualification a été impressionnante de sang-froid et d’efficacité.

L’arbitre de la rencontre sera l’anglais Howard Webb (espérons que le score ne soit pas de 2.0), un homme d’expérience habitué au plus haut niveau. C’est lui qui avait arbitré la finale de la coupe du monde de 2010.

Les points forts et les points faibles de ce match de coupe du monde

Le Brésil

La défaite lui est tout simplement interdite ! Enjeu mis à part, son attaque est à l’honneur avec un Neymar que l’on n’aurait peut-être pas attendu à ce niveau de jeu ; effaçant même le nombre de buts marqués en qualification par Ronaldo.

Seulement un mondial se gagne avec une bonne défense, (les français s’en souviennent) et ce n’est pas le point fort des Auriverde. Certains des buts encaissés en qualification, notamment par Dani Alves, laissent présager quelques difficultés dans ce secteur de jeu.

Le Chili

Ils sont dopés par l’enjeu depuis le début de la compétition, comme s’ils jouaient à domicile. C’est une équipe à 120% dont on se demande comment elle fait pour tenir un tel rythme et une telle intensité. La Roja a oublié ce que marcher veut dire, ils courent comme ils respirent.

Comme le Brésil ils n’ont pas démontré en défense toute la solidité attendue pour aller au bout de la compétition. L’arrière garde de la Roja a été souvent approximative, ce que l’entraineur Jorge Sampaoli ne sait que trop.

Conclusion nous assisterons à un match probablement hyper offensif où il devrait y avoir des buts en série. Le KO viendra sûrement d’une erreur défensive. C’est en tout cas match très prometteur, surement l’un des plus attendus de ces huitièmes de finale. Si le score n’est pas une certitude, celle d’un beau jeu est garantie.

Partager >>