Zlatan Ibrahimovic demande des sanctions contre les arbitres

Après une belle défaite de son club, le Paris-Saint-Germain, lors de la 29ème journée de Ligue 1 contre Bordeaux sur la pelouse des bordelais, le suédois, Zlatan Ibrahimovic s’était enflammé devant les caméras et continue encore aujourd’hui à défendre son bout de gras. Il a eu tord, mais il a quand même raison d’après lui !

Après une défaite amère pour les parisiens sur un score de 3 à 2 face à Bordeaux, au cours de la 29ème journée de Ligue 1, l’attaquant du Paris-Saint-Germain, Zlatan Ibrahimovic, n’avait pas mâché ses mots juste après, en déclarant face aux caméras, qu’il était écœuré des erreurs de l’arbitre et que la France était un pays de merde. On peut comprendre qu’il en ait gros sur le coeur car l’arbitre n’avait pas sifflé un coup franc indirect suite à une passe en retrait au gardien de la part des bordelais. Une faute qui aurait pu permettre à Paris d’égaliser et de sortir à égalité de cette rencontre.

Des propos déplacés et des excuses rapidement faites

Bien sûr, quelques jours plus tard, l’attaquant du PSG s’est excusé à deux reprises en affirmant qu’il aimait la France et qu’il n’y jouerait pas sinon « Je me plais bien en France ! Tout le reste, c’est des conneries. Je ne serais pas venu en France si je n’avais pas aimé, surtout je n’aurais pas prolongé mon contrat si je n’avais pas aimé. Je n’y aurais pas joué aussi longtemps si je n’avais pas aimé ».

Toutefois, celui-ci ne démord pas, il a dit cela, s’en excuse, mais n’avoue pas qu’il s’est laissé emporté, cela n’était clairement pas un dérapage apparemment. En gros, il a dit de la merde, il en était conscient et ses excuses sont là uniquement pour faire bonne figure « Je me contrôlais parfaitement. Ça ne change rien que je sois filmé ou pas ».

Erreur de l’arbitre, joueur sanctionné ?

Suite à ces propos, Zlatan Ibrahimovic risque de se faire sanctionner par la LFP et est convoqué le 9 Avril devant la commission de discipline à propos du discours qu’il a tenu suite à cet incident. Mais le suédois s’offusque de risquer une suspensions allant jusqu’à 4 matchs alors que l’arbitre, dont l’erreur est très clair, ne risque lui absolument rien.

L’attaquant du PSG en a gros sur le coeur, mais ne dira pas ouvertement qu’il souhaite la sanction de l’arbitre, il y va tout en douceur « Je suis sanctionné à la place de l’arbitre pour des erreurs qu’il a faites. Nous sommes sanctionnés, lui ne l’est pas. Devait-il être sanctionné ? Je ne sais pas, qu’en pensez-vous ? ».

La suite de l’histoire d’ici quelques jours, nul doute qu’on entendre encore parler de tout cela avant que le suédois ne passe devant la commission de discipline de la LFP le 9 Avril 2015. Affaire à suivre !

Partager >>