Voici ce que vous devez manger pendant la grossesse pour rendre votre enfant intelligent

Si bien manger pendant la grossesse rend votre enfant intelligent, il faudrait tout au moins savoir quels aliments consommer. Une étude américaine s’est penchée sur le sujet, elle a démontré le rôle prédominant d’un aliment pour favoriser le bon développement cognitif des bébés.

Si vous souhaitez garantir à votre nourrisson une intelligence meilleure, pensez-y pendant la grossesse et consommez des aliments conseillés et sains ! Le Wall Street Journal a ainsi publié ces conclusions de l’étude menée par les chercheurs de l’Université de l’Alberta, au Canada. L’université de Grenade quant à elle a montré l’importance de l’alimentation de la femme enceinte pour l’intelligence de son nourrisson.

Bien manger pendant la grossesse rend l’enfant intelligent, l’avis précis des chercheurs

Les deux chercheurs ayant conduit cette étude se sont focalisés sur environ 700 bébés, nés entre 2008 et 2012. Un an plus tard, ils ont constaté un QI élevé d’au moins cinq points chez les nourrissons dont la mère avait consommé six à sept portions de fruits pendant la grossesse. Ils avaient certes aussi pris en considération d’autres facteurs relatifs à la situation socio-économique de leurs parents, la prise des vitamines, mais la consommation des fruits est apparue comme le facteur fondamental qui a pu influencer ce résultat.

Bien manger pendant la grossesse rend l’enfant intelligent si et seulement si leur mère a consommé une bonne quantité de fruits, mais pas seulement ! En effet, pour que l’intelligence se fixe et perdure, il va falloir que les femmes enceintes ajoutent aux fruits, certains aliments qui favorisent l’activité cérébrale.

Bien manger pendant la grossesse rend l’enfant intelligent si vous privilégiez les fruits

La consommation in utéro d’iode avait déjà fait ses preuves dans le développement du fœtus. La nouveauté vient du constat selon lequel l’iode peut agir positivement sur l’intelligence de l’enfant. Dans le Journal of Clinical Endocrinology Metabolism paru cette semaine, les chercheurs australiens ont montré les répercutions que pourrait avoir la carence en iode pendant la grossesse, des années plus tard chez un enfant.

Selon les chercheurs de l’Université de Grenade en Andalousie (Espagne), les femmes enceintes devraient également privilégier le lait maternel et les poissons gras. En effet, ces produits sont riches en iode, mais aussi en acides omega-3.

Partager >>
S'inscrire à notre Newsletter gratuite

S'inscrire à notre Newsletter gratuite

Inscrivez-vous gratuitement pour recevoir dans votre boite mail les derniers articles une fois par semaine.

Vous êtes inscrit