VIH Sida : l’EMA autorise le Truvada comme traitement préventif

La nouvelle est tombée en fin de semaine, l’Agence européenne du médicament (EMA) autorise le Truvada comme traitement préventif au sein de l’Union européenne contre le VIH Sida. Cette annonce est d’autant plus étonnante que le Truvada est déjà utilisé comme traitement pour cette même maladie en France.

L’autorisation de commercialisation du Truvada a été effective après une suite de tests satisfaisants effectués par l’Agence sur des personnes atteintes du VIH. Ils spécifient également que l’utilisation du Truvada à titre curatif sera réservée pour l’instant aux personnes présentant des risques élevés de contamination au virus comme c’est le cas des homosexuels ou des toxicomanes.

VIH Sida : deux essais probants sur le Truvada

Avant que l’EMA ne recommande le Truvada comme traitement préventif pour lutter contre le VIH Sida, les essais cliniques en deux étapes ont été supervisés au préalable. La première et la plus importante a été menée au Royaume-Uni. Les sujets soumis à l’étude et aux analyses étaient des personnes courant plus de risques de contamination au VIH. Le panel comptait donc les transgenres, les cisgenres, les homosexuels homme à homme. Il a été noté qu’un comprimé quotidien de Truvada diminuait de 45 % le risque de contamination au VIH.

Le second essai a inclus les hétérosexuels, mais n’ayant pas un statut sérologique pareil a ceux du groupe précédent et là les résultats ont été confirmés à plus de 75 % de taux de réduction des risques. Le comité décisionnaire s’est donc appuyé sur ces résultats pour accepter l’admission du Truvada à titre préventif. « Au vu du nombre croissant de nouvelles infections dans le monde, le champ de prévention actuel, incluant le dépistage, l’accompagnement et le recours au préservatif, doit être intensifié », estime l’EMA

VIH Sida : le Truvada était déjà autorisé en France

La France fait partir de l’un des premiers pays à avoir encadré la prise du Truvada en utilisation préventive dans le monde derrière les États-Unis. Désormais, le canada, l’Australie, le Pérou, l’Afrique du Sud ont emboîté le pas.

Des études menées en France par Proud et Ipergay en 2010 avaient déjà montré un taux de réduction de 86 % chez le panel choisi. Toutefois, l’EMA tient à rappeler que la manière la plus efficace de prévenir le VIH Sida reste le préservatif qui ne saurait être substitué au Truvada.

Partager >>
S'inscrire à notre Newsletter gratuite

S'inscrire à notre Newsletter gratuite

Inscrivez-vous gratuitement pour recevoir dans votre boite mail les derniers articles une fois par semaine.

Vous êtes inscrit