Vers la généralisation de la santé digitale ?

On trouve de multiples applications de nos jours dans presque tous les domaines de la vie et la santé n’est pas en reste. Plusieurs applications sur Smartphone ont vu le jour pour améliorer et surveiller notre sommeil, les sujets diabétiques, les femmes enceintes, notre alimentation, etc.

Nous allons de plus en plus vers une généralisation de la santé digitale où toutes les données seront numérisées et consultables en temps réel par des patients à l’aide de leur Smartphone. Pricille Godde, directrice marketing du laboratoire lyonnais Arrow Génériques a rappelé les enjeux de cette révolution sur la santé des français.

Les Français sont de plus en plus connectés

Selon certaines études, les Français se connectent en moyenne 3h par jour et près de 64% d’entre eux affirment que la santé constitue un vecteur important de leur vie. Ceci permet de faire deux remarques : les Français sont friands des objets connectés (40% des français utilisent les objets connectés dans le domaine sanitaire) et ils mettent un accent particulier dans la surveillance de leur santé. Les objets connectés portables et les applications sont reconnus par les Français comme un apport important pour la prévention, l’amélioration ou la surveillance de leur état de santé.

C’est un enjeu majeur, même dans le secteur médical où 72% des professionnels sanitaires utilisent une tablette ou un Smartphone dans le cadre de leur travail en milieu hospitalier.

Des applications pour une santé digitale performante

En constatant le nombre élevé des Français connectés, le laboratoire Arrow Génériques a mis au point une application fonctionnant sur les Smartphones et les tablettes, connue sous l’appellation : « Abox Note ». Elle est totalement gratuite, ergonomique et facile d’utilisation. Comme le confirme Priscille Godde, « c’est un carnet de santé numérique » qui va offrir la possibilité à chaque personne de veiller sur l’état de sa santé après avoir fourni un certain nombre de données : glycémie, pouls, pression artérielle, oxymétrie, etc.

Ces données seront traitées en fonction de chaque individu et une foule de conseils seront transmis au sujet pour entretenir sa forme et maintenir sa santé. On pourra alors communiquer ces informations à un professionnel de la santé.

Partager >>