La réalité augmentée s’invite à l’usine

C’est une idée tout à fait révolutionnaire que d’utiliser les dernières découvertes de la technologie dans le domaine de l’industrie. La réalité augmentée n’est plus fictive, elle est maintenant utilisée dans divers domaines, ici : les usines. Les ouvriers peuvent travailler maintenant en suivant les instructions par  la réalité augmentée.

Réalité augmentée : un marché en pleine essor

C’est en 2016 que le marché de la réalité augmenté a connu un bond en avant. Le chiffre d’affaire est estimé à 4 milliards de dollars  pour cette année 2017. La prévision pour 2022 est de 80 milliards de dollars. C’est surtout les jeux vidéo qui vont profiter en premier lieu de cette nouveauté. Ensuite c’est la santé et l’ingénierie seront facilité par son application.

Les opportunités sont nombreuses. Rappelons-le, la start-up américaine Magic Leap a recolté  793 millions de dollars lors d’une levée de fond menée par le groupe ALibaba. La levée de fond de Google de 2015, estimé à 542 millions de dollars, a été largement dépassée.

Réalité augmentée : résultat concluante chez AGCO

C’est dans les ateliers du fabricant de matériel agricole AGCO que la visualisation des données a eu lieu. Pour faire leur travail quotidien, les ouvriers se munissent de lunettes de réalité augmentée. Ces lunettes leurs permettent de visualiser les schémas et les instructions illustrées afin de faire des tests de contrôles de qualité des produits à mettre en vente comme les pulvérisateurs de produits phytosanitaires.

Selon Peggy Gulick qui est le responsable de l’optimisation des processus opérationnels :

« Avec cette technique, ces tests demandent moins de temps. Les résultats passent directement par Google Glass. Nous avons gagné 20% de temps depuis que nous avons utilisé cette méthode. »

A l’aube de cette année 2017, on a pu expérimenter en Géorgie l’utilisation des images holographiques en 3D qui sont générées par ordinateurs. Ces images permettent de guider pas à pas les ouvriers pour souder les rampes de 9 mètres de long sur des pulvérisateurs.

La réalité augmentée permet d’utiliser des images numériques dans le monde réel. On peut l’appliquer en utilisant des hologrammes. Il s’agit encore de prototype, la phase de commercialisation est encore loin.

Partager >>
S'inscrire à notre Newsletter gratuite

S'inscrire à notre Newsletter gratuite

Inscrivez-vous gratuitement pour recevoir dans votre boite mail les derniers articles une fois par semaine.

Vous êtes inscrit