Transplantation d’organes : nouvelle méthode révolutionnaire

Les chercheurs ont mis au point une nouvelle méthode pour préserver les organes pendant plus de trois jours. Cette expérience réussie peut entraîner de nombreux changements positifs dans les opérations de transplantation d’organes humains.

Cette nouvelle méthode de préservation de l’organe a été nommée « Supercooling ». Dans ce procédé, l’organe est refroidi à basse température et alimenté par de l’oxygène et des éléments nutritifs fournis par les vaisseaux sanguins. Lorsqu’un organe est retiré du corps, son procédé de décomposition démarre immédiatement; « Supercooling » ralentit ce processus jusqu’à trois jours. Autrefois, l’organe pouvait être préservé 24 heures.Ce nouveau procédé devrait permettre d’augmenter le temps de préservation par 3 et rendre plus faciles les greffes d’organes dans le monde entier.

Le test de cette procédure a été mené chez le rat. Leurs foies ont été utilisés pour voir la durée de temps. D’autres études sont encore nécessaires pour voir si les organes humains, une fois enlevés, peuvent également survivre aussi longtemps.

Les détails de cette nouvelle invention ont été publiés dans la revue Nature Medicine.

Partager >>