Tramadol : des enfants victimes de surdosage

L’Agence nationale de sécurité du médicament (ANSM) lance une alerte sur les risques de Tramadol, un médicament utilisé comme un antidouleur chez les enfants. Cette mise en garde s’adresse surtout aux parents qui doivent être vigilants en respectant scrupuleusement le mode d’emploi prescrit par les médecins.

En effet, plusieurs cas de surdosage ont été constatés par l’organisme. Une erreur médicamenteuse pendant une prise chez l’enfant peut entrainer des effets secondaires graves qui risquent d’être fatals. Pour l’instant, la notice de ce médicament est en train de subir une mise à jour complète.

L’ANSM très inquiète après plusieurs cas de surdosage

Le Tramadol se présente comme une solution buvable indiquée pour des douleurs modérées ou intenses chez les enfants à partir de 3 ans. Il en existe deux formes : le Topalgic® et Contramal®. Les signes en cas de surdosage de cet antidouleur sont fréquemment des convulsions, des troubles de la conscience, le rétrécissement de la pupille et peuvent aller jusqu’à l’arrêt respiratoire.

L’ANSM affirme dans son communiqué que cela est « principalement lié à un manque d’information ou à des incompréhensions de la posologie ». Le surdosage du Tramadol est loin d’être sans danger, bien au contraire, certains cas de surdosage graves peuvent être mortels chez l’enfant. Pour éviter de tels accidents, il est recommandé aux médecins et pharmaciens d’inscrire de manière lisible sur la bouteille du médicament « le nombre de gouttes par prise et le nombre de prises par jour ».

Bien informer les parents sur les risques du surdosage du Tramadol

Pour minimiser les risques du surdosage du Tramadol, l’ANSM a conseillé aux médecins et aux pharmaciens d’informer les parents des risques du surdosage. Les médecins doivent le faire au moment de rédiger l’ordonnance en spécifiant le nombre de gouttes par prise. Quant aux pharmaciens, ils doivent veiller à inscrire la posologie sur la bouteille.

En procédant ainsi, les parents seront aux faits des risques encourus en cas de surdosage et pourront par conséquent s’assurer de la bonne posologie indiquée lors des différentes prises chez leur enfant. Pour finir, les parents doivent tenir hors de la portée des enfants ce médicament comme c’est d’ailleurs le cas des autres médicaments.

Partager >>
S'inscrire à notre Newsletter gratuite

S'inscrire à notre Newsletter gratuite

Inscrivez-vous gratuitement pour recevoir dans votre boite mail les derniers articles une fois par semaine.

Vous êtes inscrit