Tirs de Kalachnikov à Marseille : deux personnes interpellées près de Paris

Une semaine après la visite de Manuel Valls à Marseille où des tirs à la kalachnikov avaient retenti, deux hommes soupçonnés d’être impliqués dans ces coups de feu ont été interpellés ce dimanche 15 février en Seine-Saint-Denis. Leur transfert en direction de Marseille est attendu en fin de journée.

Lundi 9 février dernier, alors que le premier ministre, Manuel Valls était en visite à Marseille, des riverains avaient alerté les autorités après avoir entendus des tirs dans la cité de la Castellane, située dans les quartiers nord de la ville.

Tirs de Kalachnikov

Ces tirs auraient pu passer inaperçus aux yeux des médias s’ils n’avaient pas coïncidé avec la venue du premier ministre venu dresser le bilan positif et « encourageant » de la lutte contre la délinquance.

Suite à cette fusillade, des opérations policières avaient permis de découvrir sept kalachnikovs ainsi que plusieurs kilos de cannabis dans un appartement du quartier. Les occupants du logement, au nombre de quatre, avaient alors été placés en garde à vue avant leur remise en liberté faute de charge suffisante à leur encontre.

Non loin de cet appartement, un véhicule, sur lequel de fausses plaques d’immatriculation étaient apposées, avait été découvert. À l’intérieur, « deux fusils à pompe, 400 cartouches de gros calibre et un gilet pare-balles » étaient retrouvés.

Hier, dimanche 15 février, ce sont deux individus qui ont été interpellés dans le cadre de cette affaire. Ils sont soupçonnés d’être impliqués dans les tirs entendus le 9 février dernier. Selon une source policière s’exprimant pour le journal La Provence, ils devraient être transférés ce lundi soir à Marseille.

Partager >>
S'inscrire à notre Newsletter gratuite

S'inscrire à notre Newsletter gratuite

Inscrivez-vous gratuitement pour recevoir dans votre boite mail les derniers articles une fois par semaine.

Vous êtes inscrit