Sexualité des seniors : Le sexe risqué pour les hommes âgés et pas bon pour leur cœur

Au-delà d’un certain âge, les hommes s’exposent aux risques de troubles cardiovasculaires en maintenant une activité sexuelle intense. Cette activité sexuelle risquée pour les seniors et la possibilité de la réduire a été abordée dans une étude de l’Université d’État du Michigan aux États-Unis.

Elle relève notamment qu’après 57 ans, une activité sexuelle assez soutenue pourrait favoriser les problèmes liés au cœur. Dans le Journal of Health and Social Behavior où on retrouve cette étude, les chercheurs suggèrent de nuancer la manière d’aborder la sexualité. Pour les femmes par contre cela ne présenterait aucun risque, au contraire !

L’activité sexuelle risquée pour les seniors est assez nuancée pour le cas des femmes

Selon une étude réalisée auprès de 2 204 seniors dont l’âge varie entre 57 et 85 ans, lesquels ont été suivis pendant 5 ans, l’activité sexuelle des seniors a été envisagée avec sérieux. Une analyse a été menée sur leur rythme cardiaque, leur pression artérielle et leur taux de protéine C-réactive pour déterminer leur risque cardiovasculaire. Hui Liu l’un des chercheurs confie : « Nous avons noté qu’avoir une activité sexuelle une fois par semaine ou plus expose les hommes âgés à un risque accru de troubles cardiovasculaires presque deux fois plus élevé par rapport à ceux qui sont sexuellement inactifs ».

Par contre, les femmes avaient une pression cardiaque moins élevée en comparaison aux volontaires moins actives. Si ces résultats surprennent, les spécialistes précisent tout de même que plusieurs éléments peuvent expliquer cet effet inverse selon le sexe.

Les raisons d’une activité sexuelle risquée pour les seniors

La survenance des troubles cardiovasculaires en relation avec l’activité sexuelle chez les seniors est généralement due à certains comportements. Lorsqu’on prend de l’âge, l’organisme se fatigue et donc plus exposé à de tels risques. Cette période est également le moment où les patients éprouvent des difficultés à atteindre l’orgasme, d’où des efforts supplémentaires fournis par les hommes.

Malheureusement à ce stade, les seniors s’épuisent plus vite que les jeunes et mettent à rude épreuve leurs artères et leur cœur. Hui Liu précise notamment que la prise des médicaments pour améliorer la performance sexuelle est également un facteur favorisant ce risque.

Partager >>
S'inscrire à notre Newsletter gratuite

S'inscrire à notre Newsletter gratuite

Inscrivez-vous gratuitement pour recevoir dans votre boite mail les derniers articles une fois par semaine.

Vous êtes inscrit