Secret story 8 ailurophobie : Sacha est ailurophobe

La peur des chats est une phobie relativement fréquente, contrairement à ce qu’on pourrait penser. Elle est parfois subtile et n’entrave en rien le fonctionnement social. Cela se traduit par des phrases telles que : « je n’aime pas ces animaux », « les chats noirs portent malheur ».
Au delà de la superstition et en dehors de toute allergie connue, les chats peuvent être associés à un danger imminent, peur d’être griffé, mordu etc. Dans certains cas, la phobie va représenter un véritable handicap, le patient va avoir l’impression d’en voir partout et sortir de chez soi peut devenir un parcours du combattant. Dans d’autres cas, le sujet va simplement craindre de se retrouver en présence de chats. Lorsqu’il se rend chez des amis ayant un chat par exemple, il leur demandera de l’enfermer ; dans d’autres situations, le patient refuse de se rendre chez un ami ayant un chat à son domicile. Nous ne pouvons pas lister toutes les situations particulières qui déclenchent la peur mais la caractéristique à tous les patients ailurophobe est la parfaite conscience du caractère excessif et irraisonné de leur peur.

Quel traitement psychologique de l’ailurophobie ?

Deux points fondamentaux vont être traités conjointement par une thérapie comportementale et cognitive (TCC) :

  • Les pensée négatives à l’origine de symptômes physiques (palpitations, sudations etc) : nous allons par une méthode simple « apprendre » à raisonner de manière plus objective, ce qui mettra un frein aux attaques de panique du sujet. Les bénéfices de la thérapie étant rapides, le patient sera motivé à continuer.
  • Les évitements agissent comme véritables renforçateurs de la phobie, plus on évite quelque chose et plus on en a peur. La plupart du temps, le sujet a déjà essayé de se confronter à sa peur, le résultat obtenu est une grosse frayeur et le sentiment que l’on ne s’en sortira jamais. Le patient va « apprendre » à s’exposer à l’animal redouté et ce, sans avoir peur ni se forcer.
Partager >>
S'inscrire à notre Newsletter gratuite

S'inscrire à notre Newsletter gratuite

Inscrivez-vous gratuitement pour recevoir dans votre boite mail les derniers articles une fois par semaine.

Vous êtes inscrit