Santé des séniors : ce qu’il faut savoir !

La santé a toujours été une chose essentielle dans la vie de chaque humain. L’équilibre et le bon fonctionnement de l’organisme garanti en effet, un épanouissement dans la réalisation de toutes les tâches quotidiennement. Être toujours en parfaite santé donne absolument goût à la vie. Mais qu’en est-il de la santé des personnes qui commencent à prendre de l’âge ? Des enquêtes ont été effectuées sur des personnes qui ont atteint la cinquantaine dans la population britannique. Après observations, elles ont pu démontré plusieurs cas de déséquilibre au niveau de la santé de ces personnes.

Les maladies qui touchent le plus les personnes âgées

Les accidents cardiovasculaires constituent en effet, la principale origine des décès des seniors. La moitié des personnes dont l’âge se situe entre 50 et 64 ans sont effectivement sujets à des différentes maladies. D’autres connaissent des soucis de santé.

On a pu détecté que la majorité des troubles qui touchent une plus grande partie de senior, sont liés au cœur, aux os et à la santé mentale. Au fait, les maladies qu’on rencontre le plus chez cette tranche d’âge sont les maladies cardiovasculaires, l’arthrose (et des maladies qui touchent la musculo-squelettique), la dépression mais aussi l’anxiété majeure.

Ces personnes peuvent aussi souffrir de dysfonctionnement sexuel. Un cas qui peut concerner autant les hommes que les femmes. Les problèmes bucco-dentaires ainsi que les maladies oculaires font aussi partie des troubles de santé que les seniors connaissent.

D’autres risques peuvent aussi influencer la santé des seniors

La consommation des stupéfiants et des toxines peuvent modifier l’état de santé des personnes âgées et favoriser l’apparition des maladies cardiovasculaires. Tabac, alcool, café, mauvaise alimentation peuvent tout aussi provoquer un cancer chez elles. Un trouble de la santé mentale peut aussi être diagnostiquer chez un senior.

La dépression et l’anxiété d’ailleurs des cas qui accompagnent souvent la vieillesse. Ce cas inquiète beaucoup les médecins. Quitte à les envoyer suivre des traitements spéciaux dans les institutions de fous.

« Plus les années passent, les personnes de plus de 50 ans perdent peu à peu leur mémoire. C’est une situation tout à fait naturelle mais sans suivi médical elle risque de s’aggraver. « 

Partager >>
S'inscrire à notre Newsletter gratuite

S'inscrire à notre Newsletter gratuite

Inscrivez-vous gratuitement pour recevoir dans votre boite mail les derniers articles une fois par semaine.

Vous êtes inscrit