Une étude australienne remet en cause le régime sans gluten

Alors que près de 7 millions de français sont concernés par le régime sans gluten, une étude australienne du professeur Gibson révèle qu’aucune preuve ne permet de démontrer les bienfaits du régime sans gluten.

Le professeur insiste même sur les effets néfastes de la suppression totale du gluten sur l’organisme qui selon lui serait une erreur pour beaucoup de gens.

Attention aux carences alimentaires

Le principal reproche que le professeur fait au régime sans gluten, c’est que bien souvent les céréales ne sont pas correctement compensées par la prise régulière et abondante de pommes de terre, maïs, riz et quinoa… engendra de graves carences sur le métabolisme.

Le sans gluten ne fait pas forcément maigrir !

Toujours selon le professeur, le sans gluten ne ferait pas maigrir, bien loin de là. Les pertes de poids exceptionnelles ne seraient que la conséquence logique de la diminution de pain, biscuits et gâteaux quand elles ne sont pas tout simplement compensées par la prise excessive de nourritures grasses.

Le régime sans gluten pas forcément bénéfique

Le régime sans gluten pas forcément bénéfique

Attention aux sucres

Les céréales étant présentent dans de nombreux aliments consommés de manière régulière, l’étude révèle qu’un grand nombre d’individus sujets du régime sans gluten ne parviennent pas à atteindre l’état de satiété donnant lieu à de nombreux grignotages d’aliments pour le moins bien plus néfastes pour l’organisme. Le professeur cite notamment la prise abondante de friandises et sucreries en tous genres.

Régime sans gluten : un véritable phénomène de mode

Poussé par de nombreuses actrices et stars du show-bizness, le régime sans gluten et ses variantes (régime Kousmine et régime Seignalet) est en passe de devenir le régime à la mode pour l’été 2014. Pas encore considéré comme un danger, il est important de noter que la mise en place de cette diète n’est pas sans impact sur le portefeuille, puisqu’une étude récente démontre qu’en moyenne une alimentation sans gluten coute 30% de plus qu’une alimentation traditionnelle à base de céréale. Pour se rendre compte de l’ampleur rien de mieux qu’un petit tour dans les supermarchés pour voir fleurir les rayons « Gluten Free », qui eux ont bien compris l’intérêt commercial de surfer sur la vague du sans gluten.

Partager >>
S'inscrire à notre Newsletter gratuite

S'inscrire à notre Newsletter gratuite

Inscrivez-vous gratuitement pour recevoir dans votre boite mail les derniers articles une fois par semaine.

Vous êtes inscrit