Réalité virtuelle : des paraplégiques retrouvent la mobilité de leurs muscles

Le digital révèle progressivement ses effets bénéfiques sur l’homme et notamment pour que des paraplégiques retrouvent la mobilité. Il est désormais possible de faire des rééducations intensives faisant appel à un système combinant la réalité virtuelle à une interface cerveau-machine pour aider les personnes paraplégiques à retrouver les sensations dans leurs membres jadis paralysés.

Le but étant de leur permettre de reprendre ainsi un contrôle partiel ou total de leur mobilité. Un résultat extraordinaire lorsqu’on sait que normalement, une personne affectée par une lésion complète de la moelle épinière et ne présentant aucune amélioration sous 18 mois n’a aucune chance de récupération.

Comment la réalité virtuelle agit-elle pour que des paraplégiques retrouvent la mobilité ?

Les chercheurs soutiennent que la rééducation peut probablement réactiver des fibres nerveuses ayant survécu à un accident qui a entrainé la paralysie. Du fait de l’absence des signaux normalement envoyés vers les muscles par le cerveau, ces fibres resteraient inactives pendant un bon nombre d’années. Le Dr Pradat explique à ce sujet que même lorsqu’une lésion de la moelle épinière entraine une paralysie complète, certaines fibres persistent.

Il faut donc initier des exercices qui vont aider à réactiver les fibres restantes et à recréer la représentation et les sensations des membres inférieurs dans le cerveau de ces personnes. Après des expériences très concluantes réalisées par le Dr Pradat, l’équipe du Dr Nicolelis a mis au point une nouvelle étude, avec des patients ayant récemment eu un traumatisme entraînant la perte de l’usage des membres inférieurs.

Des paraplégiques retrouvent la mobilité grâce à la solution d’un casque virtuel

Cette technique a été mise en pratique sur des patients souffrant d’une lésion de la moelle épinière depuis un bon nombre années. Ils ont été amenés à passer près de 2 000 heures à s’entraîner, guidés par des chercheurs américains. Cette technique les a entrainés dans un environnement virtuel deux heures par semaine grâce à un casque d’électrodes connecté à un ordinateur.

Ce système sauvegarde les signaux émis par leurs neurones et les traduit en commandes pouvant déclencher un mouvement. Au terme de l’expérience, les paralysés se sont vu attribuer un avatar virtuel, qu’ils sont capables de déplacer sur l’écran d’un casque de réalité virtuelle grâce à la seule force de leur cerveau.

Partager >>
S'inscrire à notre Newsletter gratuite

S'inscrire à notre Newsletter gratuite

Inscrivez-vous gratuitement pour recevoir dans votre boite mail les derniers articles une fois par semaine.

Vous êtes inscrit