Réalité virtuelle : un casque pour les malvoyants ?

On a souvent mis de côté la situation des malvoyants lorsqu’il s’agit de la technologie. En effet, les personnes qui doivent porter des lunettes pour améliorer leur vision ont du mal à utiliser les casques de réalité virtuelle. Il n’est pas très commode de mettre des lunettes sous ses casques. Alors qu’eux aussi veulent profiter des effets fantastiques qu’apportent ces nouveautés. Récemment, les précurseurs de la technologie ont affirmé qu’on envisage de créer des casques de réalité virtuelle adaptés à toutes les personnes qui voit mal sans leur lunettes.

Réalité virtuelle : poursuite des recherches sur les casques

Porter des lunettes sous les casques : c’est gênant. Ne pas en porter peut provoquer nausées, maux de tête et voire même des troubles visuelles . Aussi, à partir de 45 ans , des troubles de la vision comme la presbytie commence à apparaitre chez certaines personnes. La presbytie conduit à un vieillissement de l’œil. Cela peut ainsi gâcher l’expérience avec la VR.

Elle ne permet pas à l’œil d’avoir une meilleure focalisation. Du coup, toutes les troubles de la vision peuvent embarrasser un moment passé avec ce casque. Face à cette situation, des chercheurs issus de l’Université de Stanford en Californie ont envisagé la conception d’une technologie qui offre la possibilité d’adapter les casques de réalité virtuelle à toutes les vues.

Réalité virtuelle : un casque qui s’adapte à toutes les vues pour une expérience réussie

Le scientifique qui dirige ce projet d’adaptation s’appelle Gordon Wetzstein. Il considère que l’unique problème est le besoin d’un mode optique différent pour tout le monde afin de profiter d’un meilleur moment avec ce casque. L’unique problème dans la conception du casque est que ce dernier n’autorise pas un bon focus de l’œil.

« Le fait que les écrans doivent se tenir à une distance très rapprochée de l’œil est le principal ennui. »

Ce problème de focus pourrait alors, au bout d’une quarantaine de minutes avec ce casque, conduire à des douleurs atroces aux yeux et des maux de têtes intense. Les chercheurs ont alors modifié le plan de focalisation du casque pour éviter ces désagréments.

Partager >>
S'inscrire à notre Newsletter gratuite

S'inscrire à notre Newsletter gratuite

Inscrivez-vous gratuitement pour recevoir dans votre boite mail les derniers articles une fois par semaine.

Vous êtes inscrit