Présidentielle américaine : Hillary Clinton affirme avoir eu un simple malaise

« Une simple pneumonie », voilà ce qui risque de ralentir la campagne présidentielle de la candidate Hillary Clinton. Annoncée en Californie et dans le Nevada ce mardi et mercredi, le staff de la candidate démocrate a dû annuler le temps qu’elle se remette de son malaise. Même si Hillary Clinton rassure sur son état de santé, le doute persiste depuis dimanche dernier.

Alors qu’elle assistait à une cérémonie en mémoire des victimes des attentats du 11 septembre à New York, plusieurs témoins ont filmé la candidate prise d’un vertige. A deux mois de l’élection, cet incident pourrait bouleverser les sondages qui jusqu’ici sont favorables à l’ancienne première dame et ex-secrétaire général sous l’administration Obama.

Présidentielle américaine : Hillary Clinton se remet de son malaise

L’équipe de campagne de la candidate s’est excusée de n’avoir pas divulgué les informations sur son état de santé alors que vendredi le médecin lui avait diagnostiqué une pneumonie. C’est une quinte de toux persistante et un malaise qui ont fini par attirer l’attention du public. Depuis dimanche, Hillary Clinton visiblement affaiblie et qui regrette de n’avoir pas suivi les recommandations du médecin s’est mise au repos dans son domicile à Chappaqua près de new york.

Consciente que l’incident pourrait porter un coup à sa candidature, la candidate se veut sereine et rassurante « c’est une pneumonie classique, qui va disparaître au bout de quatre jours ». Lisa Bardack son médecin personnel a déclaré l’avoir mise sous antibiotiques et recommandé un repos. Pour les experts, un tel traitement est en effet le plus approprié pour ce type de pneumonie qui n’a rien de bien méchant.

Campagne présidentielle américaine : Plus de transparence pour la candidate Hillary Clinton

Connue pour sa discrétion concernant sa vie privée, Hillary Clinton est désormais tenue à plus de transparence, dans le cadre de cette campagne présidentielle. Son équipe devrait pouvoir fournir d’autres documents concernant son état de santé dans les prochains jours.

De son côté le candidat républicain Donald Trump qui a souvent titillé son adversaire en mettant en cause son état de santé a fait preuve d’une empathie qui a surpris plus d’un en souhaitant un prompt rétablissement à la candidate. Lui aussi a promis de fournir un bilan de santé mis à jour. Aux Etats-Unis, la transparence médicale est une exigence pour les candidats à la présidence.

Partager >>
S'inscrire à notre Newsletter gratuite

S'inscrire à notre Newsletter gratuite

Inscrivez-vous gratuitement pour recevoir dans votre boite mail les derniers articles une fois par semaine.

Vous êtes inscrit