Pokémon Go et santé : bon pour la santé des joueurs selon Marisol Touraine

Avec l’apparition de Pokémon Go en France, officiellement depuis le 24 juillet, Marisol Touraine ministre de la Santé a trouvé un moyen pour encourager les utilisateurs de ce jeu dans le but d’améliorer leur santé.

Pokémon Go et ses effets sur la santé deviennent progressivement un tandem auquel se prêtent volontiers tous ceux qui souffrent notamment des problèmes de stress, d’anxiété ou d’obésité. Disponible sur des applications mobiles, ce jeu divertissant qui ne vous quitte plus peut devenir un véritable coach des exercices physiques.

Pokémon Go et santé : L’éclairage de Marisol Touraine

Pokémon Go peut améliorer la santé des utilisateurs selon Marisol Touraine ! En effet, cette dernière qui a accueilli favorablement l’arrivée de ce jeu en France, a tenu à marquer son soutien en publiant un post sur son compte Twitter en demandant à : « tous les dresseurs » de sortir, marcher, rappelant que c’est bon pour la santé. Bien sûr, tant que les inconditionnels joueurs restent tout au moins vigilants pour éviter d’éventuels accidents.

Pokemon Go et sante Marisol Touraine

Pokémon Go serait selon elle la solution pour pratiquer une activité physique régulière et modérée, ce qui permettrait notamment aux claustrophobes d’oser un dépassement de leur pathologie, aux stressés et anxieux de s’évader et de se trouver d’autres objectifs et pourquoi pas aux personnes en surcharge pondérale ou obèses de commencer un régime, tout en prenant du plaisir au jeu. D’autres arguments confortent davantage la thèse du binôme Pokémon Go et la santé.

Pokémon Go et santé : d’autres arguments qui rejoignent la thèse de Marisol Touraine

L’université de Leicester en Grande-Bretagne qui voit également d’un bon œil Pokémon Go soutient que jouer à Pokémon Go peut contribuer à lutter contre l’obésité et le diabète. Elle pense que si ce jeu peut amener les gens à se lever de leur canapé et à s’aventurer dans les rues de manière régulière, alors il peut en effet être une solution révolutionnaire contre l’obésité débutante.

Pour mieux apprécier les effets de Pokémon Go sur la santé physique, le site site Clinic Compare a rendu public un calcul qui stipule que par kilomètre, si vous attrapez 10 Pokémons, vous perdrez 500 grammes.

Partager >>
S'inscrire à notre Newsletter gratuite

S'inscrire à notre Newsletter gratuite

Inscrivez-vous gratuitement pour recevoir dans votre boite mail les derniers articles une fois par semaine.

Vous êtes inscrit