Les patients vont bientôt évaluer les médicaments

Dans le but de mieux évaluer l’efficacité des traitements de certains médicaments, la Haute Autorité de Santé va expérimenter une nouvelle approche d’ici le 21 novembre prochain. Ainsi, les patients vont bientôt évaluer les médicaments qu’ils consomment. Il n’y a pas mieux placé qu’un patient pour juger le niveau d’efficacité d’un produit parce qu’il l’aura personnellement consommé et constaté les effets secondaires.

Bien entendu, les effets moléculaires d’un traitement peuvent être différents d’un patient à l’autre et il faut aussi tenir compte de ses antécédents, mais chaque patient a vécu une expérience personnelle pendant son traitement. Et c’est cet avis qui est important pour noter la valeur des médicaments qui leur sont prescrits.

Les patients évaluent les médicaments : 6 mois d’expérimentation

Cette décision de la Haute Autorité de Santé (HAS) n’est pas une exclusivité en France, elle se faisait déjà dans d’autres pays. Le rôle de la HAS est de déterminer si un produit pharmaceutique a un intérêt dans le traitement du patient. Certaines décisions prises par cette instance de contrôle ont été critiquées par les associations des patients notamment, celle prise pour le déremboursement de quatre traitements contre l’Alzheimer.

Les patients qui évaluent les médicaments pourront le faire par l’intermédiaire d’associations. Toutes les évaluations seront envoyées à la HAS qui pourra faire une synthèse sur l’efficacité des produits évalués, l’analyse des études disponibles et leur impact médico-économique. Un délai de 30 jours sera accordé aux différentes associations des patients, elles pourront se servir d’un guide à télécharger sur le site de la HAS.

Un bilan sera alors publié par la HAS après six mois d’analyse et d’étude de l’ensemble des rapports reçus. Les résultats détermineront la pertinence de cette évaluation et de leur importance. Si tel est le cas, cette disposition se poursuivra cette fois-ci sans limite de durée.

Les médicaments concernés par l’évaluation des patients

Cette disposition d’évaluation de la HAS « concerne l’ensemble des médicaments et dispositifs médicaux pour lesquels une procédure d’évaluation complète est planifiée, c’est-à-dire les nouveaux médicaments, ceux déjà pris en charge et qui obtiennent une nouvelle indication ou ceux que la HAS réévalue périodiquement ».

En plus des médicaments dans le traitement de diverses pathologies, sont concernés aussi les dispositifs médicaux : pansements, lunettes correctrices, appareils d’auto-mesure, stimulateurs cardiaques, pompe à insuline… Une liste de l’ensemble des produits et dispositifs médicaux sera publiée dès le 21 novembre sur le site web de la HAS. C’est sur cette liste que s’appuieront les associations pour effectuer leurs évaluations par le biais des patients.

Partager >>
S'inscrire à notre Newsletter gratuite

S'inscrire à notre Newsletter gratuite

Inscrivez-vous gratuitement pour recevoir dans votre boite mail les derniers articles une fois par semaine.

Vous êtes inscrit