Obésité infantile : Coucher un bébé avant 20h réduit le risque d’obésité

Une étude publiée récemment dans la revue pediatrics pourrait être un coup de pouce important pour encourager les parents à coucher plutôt leurs enfants. Selon cette dernière, coucher un bébé avant 20h réduit le risque d’obésité et ajouté à une bonne alimentation, on améliore son état de santé et sa bonne croissance.

Les résultats de cette étude menée par les chercheurs d’université d’Ohio auprès de 977 enfants âgés d’environ 4 ans sont intransigeants. Selon ces derniers, les enfants couchés tôt auraient deux fois moins de chance de finir obèse à l’âge adulte ou même plutôt à l’adolescence.

Obésité infantile : Le respect du rythme biologique des bébés

Pour arriver à des résultats aussi fiables que possible, les chercheurs ont respecté des règles scrupuleuses. Déjà il a fallu prendre des tranches horaires adoptées par la plupart des parents. Les tranches horaires : 20heures et avant ; 21 heures ou un peu avant ; 22 heures et plus ont donc été retenues. Il a été constaté que sur le panel de 977 enfants choisie, seulement 50% était couchés à 20 heures et avant contre 25% à 21 heures et 25% à 22 heures et après.

Les résultats ont révélé que 10% seulement des couches tôt étaient devenus obèses à l’adolescence, 16% de ceux qui se couchaient à 21 heures et 23% pour les couches tard c’est-à-dire à 22 heures et plus. Quand on sait qu’au Etats unis 17% des adolescents sont obèses contre 14% en France, il est temps pour chaque parent de prendre conscience des obligations qui sont les siennes pour envoyer bon gré mal gré les enfants au lit à l’heure parce que coucher un bébé avant 20h réduit le risque d’obésité à l’adolescence.

Obésité infantile : les attitudes et les gestes qui font la différence

Les données de cette étude sont sans appel : « il faut coucher tôt les enfants ». Ce slogan devrait désormais faire partir du quotidien de chaque parent car il en va du bien-être de leurs enfants. Cette étude a révélé également quelque chose d’important. Les couches tard généralement sont issues de familles dans lesquelles les parents n’ont aucunes autorités et donc n’arrivent pas à donner aux enfants un encadrement efficace surtout pendant l’adolescence.

Il est donc clair aujourd’hui que, chaque parent doit prendre ses responsabilités. Occupez vous « vous-même » du coucher de vos enfants en leur expliquant si besoin se pose les bienfaits d’une bonne nuit de sommeil sur leur organisme.

Partager >>