Mohamed Ali, «The Greatest», est mort

Mohammed Ali, la légende de la boxe vient de décéder ce vendredi soir dans un hôpital de Phoenix en Arizona des suites de problèmes respiratoires. Il a été à trois reprises champion du monde et sa capacité à mettre KO ses adversaires lui a forgé une solide réputation aussi bien sur le ring qu’en dehors.

La triste nouvelle nous vient de NBC qui cite comme source le porte-parole de la famille, Bob Gunnell qui précise « Après un combat de 32 ans contre la maladie de Parkinson, Mohamed Ali est décédé à l’âge de 74 ans ». « The greatest » (le plus grand) comme on le surnommait avait été également Champion olympique en 1960.

Une ascension qui a commencé très tôt

Tout commence en 1954 par une interaction dans la rue avec un voleur qui voulait s’en prendre à son vélo tout neuf. Il n’a que 12 ans, pèse 40 kg et décide de se rendre dans une salle de boxe pour en découdre avec son adversaire. Mohammed Ali qui se nomme en fait Cassius Clay va multiplier les victoires, il préfère le sport des rings aux bancs des salles de classe et en 1959, il remporte le prestigieux tournoi des Golden Gloves qui lui ouvre véritablement les portes du succès pour une longue carrière.

Il prend l’or aux jeux Olympiques de 1960, livre plus de 100 combats chez les mi-lourds avant de passer professionnel à seulement 18 ans. On retiendra surtout de lui ses jeux de jambes et ses esquives qui suscitaient une grande admiration chez le public.

Il souffrait depuis 30 ans de la maladie de Parkinson

Depuis 1980, Mohammed Ali souffrait de la maladie de Parkinson et son hospitalisation pour un problème respiratoire était rendue difficile à cause de cette maladie. Il avait été également hospitalisé pour une pneumonie et une infection urinaire respectivement en fin 2014 et début 2015.

Sa dernière apparition en public remonte en avril lors d’un dîner à Phoenix pour une levée des fonds destinée à la recherche de la maladie de Parkinson. Ses obsèques se tiendront dans sa ville natale de Louisville, mais la date n’a pas encore été précisée par la famille.

Partager >>
S'inscrire à notre Newsletter gratuite

S'inscrire à notre Newsletter gratuite

Inscrivez-vous gratuitement pour recevoir dans votre boite mail les derniers articles une fois par semaine.

Vous êtes inscrit