La lutte contre le sida, une priorité pour les Français

La maladie du Sida reste une priorité majeure en matière de santé dans de nombreux pays. L’objectif de l’ONU est d’éradiquer cette épidémie à l’horizon 2030, un challenge qui exige pourtant de gros moyens financiers parce que pour y parvenir, les Nations Unies ont besoin de 6,2 milliards d’euros par an.

7 Français sur 10 estiment que la lutte contre le Sida est un objectif prioritaire pour leur pays. Avec cette forte mobilisation, les ONG n’ont pas manqué d’inciter le Président, François Hollande à revoir à la hausse la contribution du pays au Fonds mondial de lutte contre le VIH.

La lutte contre le Sida doit passer par les pays développés

Comment parvenir à éradiquer le VIH Sida d’ici 2030 ? Une question qui taraude depuis quelques années les organismes en charge de la lutte contre cette épidémie. Coalition Plus, une coalition internationale d’associations de lutte contre le VIH Sida de différents continents a demandé une enquête à l’institut de sondage Ifop. Sur les 1 000 participants de 15 ans et plus qui ont été interrogés, 70 % considèrent le Sida comme une menace de santé publique et un objectif prioritaire pour l’aide au développement de la France.

L’autre question est de savoir d’où proviendra l’aide destinée à éradiquer le Sida. D’après le même sondage, 32 % affirment que les aides doivent provenir des pays développés, 58 % prétendent qu’elle serait des pays développés et en développement.

SIDA ou VIH : Quels sont les pays qui ont décidé d’intensifier leur effort ?

Le weekend prochain, le président François Hollande va annoncer la contribution financière du pays à l’occasion des manifestations du Solidays. La France est le deuxième plus grand contributeur mondial avec la somme de 360 millions d’euros par an. On suppose que le Président va poursuivre les engagements pris par le passé, mais sans aller à une augmentation ?

Le premier ministre canadien vient de faire savoir que son pays augmentera sa contribution pour la lutte contre le Sida à hauteur de 20 %. De même, les Etats-Unis, le Luxembourg, l’Union Européenne et le Japon ont eux aussi promis d’intensifier leur effort pour mettre fin au Sida d’ici 2030.

Partager >>
S'inscrire à notre Newsletter gratuite

S'inscrire à notre Newsletter gratuite

Inscrivez-vous gratuitement pour recevoir dans votre boite mail les derniers articles une fois par semaine.

Vous êtes inscrit