L’obésité pourrait réduire l’espérance de vie jusqu’à 10 ans

L’obésité pourrait réduire l’espérance de vie jusqu’à 10 ans chez les personnes développant une masse corporelle très importante communément appelée obésité sévère. Chez celles qui sont en surpoids uniquement, leur espérance de vie serait tout de même réduite d’un à trois ans.

C’est une vaste étude menée par des scientifiques de l’université de Cambridge (Royaume-Uni) et de Harvard (États-Unis) qui précise d’après les résultats obtenus que « le surpoids ou l’obésité sont associés à un risque accru de décès prématuré ». Plusieurs autres recherches ont déjà attiré l’attention du public et les professionnels de la santé sur l’obésité considérée comme un facteur de mortalité important.

L’obésité : l’étude qui veut en finir avec les controverses

Pour parvenir à ces résultats et à ce constat, les chercheurs à l’initiative de la vaste étude ont eu recours à une véritable équipe internationale de scientifiques et étudiés 239 études enregistrées au cours des 45 dernières années. Ils ont également épluché les dossiers de plus de quatre millions d’individus partout dans le monde afin de répondre à la corrélation entre obésité et baisse de l’espérance de vie.

Certaines précédentes études avaient même remis en cause cette corrélation. Plus maintenant, comme le précisent les chercheurs dans le journal britannique The Lancet, c’est l’étude « la plus importante et la plus rigoureuse jamais réalisée pour en finir avec les controverses entourant l’indice de masse corporel (IMC) et la mortalité ». L’obésité est bien plus dangereuse pour la santé humaine et réduirait de manière significative l’espérance de vie jusqu’à 10 ans en cas d’obésité sévère.

Le nombre de cas d’obésité a doublé depuis 1980

Selon les chiffres avancés par l’OMS (Organisation Mondiale de la Santé), 1,3 milliard d’adultes sont en surpoids dans le monde et 600 millions d’entre eux sont considérés comme des obèses. En outre, 39 % des adultes sont en surpoids et près d’un tiers des enfants européens est en surpoids.

Le nombre de cas d’obésité a doublé depuis 1980 pour devenir un véritable fléau de santé mondial qui préoccupe tous les services sanitaires. Elle peut causer les maladies du foie et d’autres complications comme l’hypertension, les maladies cardiovasculaires qui peuvent affecter sérieusement la santé.

Partager >>