Les dernières législations à connaître sur la route

Chaque année, le gouvernement met en place de nouveaux arrêtés et de nouvelles lois pour renforcer la politique de sécurité routière, notamment pour réduire le nombre d’accident et renforcer les contrôles. Et ces politiques fonctionnent puisque régulièrement, le nombre de victimes de la route diminue d’année en année. Ces nouveaux dispositifs concernent également les alertes à la pollution qui se généralisent malheureusement de plus en plus et ce, dans beaucoup de villes en France. On fait le point sur ce que vous devez savoir cet été, pour votre sécurité, mais aussi pour éviter les amendes.

Une nouvelle mise à jour pour le format des plaques d’immatriculation, quel que soit le véhicule

Récemment, un arrêté impose à toute les personnes en moto ou en scooter d’ailleurs de devoir mettre leur plaque minéralogiques au bon format, c’est à dire au format suivant : 210 mm par 130 mm. Depuis le 1er juillet 2017 donc, tous les motards et scootéristes doivent être correctement équipés pour éviter d’être verbalisé. Rappelons que si en cas de contrôle, la plaque d’immatriculation n’est pas aux nouvelles normes, l’usager se verra écoper d’une amende forfaitaire de quelque 135 euros ! Pour éviter cela, et si vous ne l’avez pas mise à jour, nous vous recommandons de la changer rapidement. Le mieux, en termes de temps et de budget, est de passer par un site de service en ligne d’immatriculation habilité par l’Etat. Ceci vous permettra d’éviter tout déplacement et donc de perdre du temps. par ailleurs, les tarifs sont en général moins onéreux que chez le garagiste du quartier. Il vous suffira de remplir les conditions requises et vous recevrez votre nouvelle plaque d’immatriculation dans les plus brefs délais.

Améliorer la visibilité des plaques pour les contrôle faits par les forces de l’ordre

Pourquoi une telle disposition ? Là, il ne s’agit pas de sécurité mais de faciliter le contrôle effectué par les forces de l’ordre. Aujourd’hui donc, il faut à tout prix avoir une plaque au format 21×13 cm, et ce, quel que soit le véhicule.

Une vignette Crit’air pour limiter la pollution en cas d’alerte mise en place dans certaines villes

Par ailleurs, une nouveauté concerne la pollution atmosphérique et les nouvelles vignettes, sortes de certificat de qualité de l’air, qui classent en quelque sorte les véhicules selon leur potentiel de pollution. Résultat, il existe plusieurs vignettes, avec des numéros, et en cas d’alerte prolongée de pic de pollution, certains types de véhicules ne sont plus autorisés à rouler. La vignette, comme on l’appelle communément, est en place dans les villes de Paris et de Grenoble, toute deux en alerte de pollution en juin et début juillet. Aujourd’hui, les automobilistes doivent donc impérativement commander leur vignette sur le site du ministère pour éviter d’être verbalisé. Pour ce faire, c’est facile : il vous suffit d’avoir une carte grise à jour pour votre adresse postale. Vous précisez la date de première immatriculation et le numéro de la plaque et vous recevrez votre vignette par courrier, sous une dizaine de jours. Un peu comme la vignette de l’assurance, il ne vous reste plus qu’à la coller sur le pare brise. 

Partager >>

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

S'inscrire à notre Newsletter gratuite

S'inscrire à notre Newsletter gratuite

Inscrivez-vous gratuitement pour recevoir dans votre boite mail les derniers articles une fois par semaine.

Vous êtes inscrit