Le secteur dynamique du luxe vu par Marc Lelandais

Le secteur du luxe confirme que sa bonne constitution avec une présence affirmée de 130 marques françaises sur le marché qui compte environ 230 marques de prestige connues mondialement dans le secteur du luxe.

La France affirme sa pole position et la progression croissante du chiffre d’affaires en est la preuve. La France a su investir sur ces valeurs comme son héritage historique, et le luxe français rayonne dans le monde grâce à des valeurs un peu clichées mais qui sont les garants d’une qualité certaine et du sens aigu du bon gout.

Le secteur du luxe, maintient sa rentabilité et son dynamisme grâce à une stratégie qui est résolument tournée vers les marchés internationaux et en prenant en considération les réalités économique et géopolitique. C’est ainsi que le secteur du luxe Français continu à rayonner dans un marché mondialisé, il confère un savoir-faire rare et authentique, et est associé à une qualité artisanale identifiable.

L’industrie du luxe développe sa compétence en s’adaptant aux marchés internationaux. Diachroniquement ce sont des pays comme les États-Unis, le Japon et ensuite l’Europe qui sont les principaux clients du savoir-faire prestigieux de nos grandes marques de luxe.

L’économie évolue et les consommateurs également, c’est ainsi qu’un pays comme la Chine prend la deuxième position devant les USA mais derrière le Japon. L’industrie du luxe a su appliquer une stratégie qui vise à conquérir des parts de marché et à se positionner dans le monde entier. Cette juste anticipation et cette réactivité consciente ont permis au secteur de ne pas subir de plein fouet les effets des crises successives et d’installer le luxe au travers de toute la planète.

Le luxe a su gérer une mutation complexe du secteur en s’adaptant aux changements nombreux et aux aspirations des nouveaux clients en conservant l’image « du luxe ». Cette progression est donc évolutive et performante puisqu’elle n’altère en rien la notoriété ou la qualité des valeurs véhiculées par les grands enseignes du luxe. Une économie qui profite parfois aux pays producteurs de ces articles prestigieux.

C’est dans cet esprit que des maisons prestigieuses comme « Lancel » ont su s’entourer de visionnaire comme « Marc Lelandais » qui avait su rendre à la marque sa notoriété et son authenticité en s’appuyant sur une valorisation des avantages du produit, une adaptation aux nouveaux marchés émergents des pays en développement et une implantation exponentielle à l’international.

En se positionnant sur tous les axes de leviers pour rentabiliser l’enseigne de luxe. Le luxe reste une valeur sûre et dans cette période de crise, les valeurs rassurantes que véhicule le luxe, permettent à cette industrie de séduire toujours plus de clients dans le monde.

Partager >>