L’alcool responsable d’un décès sur 10

La consommation d’alcool excessive provoque un décès sur 10 chez les adultes américains, par des accidents ou des effets sur la santé qui découlent de sa consommation à long terme.

Chaque année, les décès liés à l’alcool coûtent à l’économie américaine 224 milliards de dollars, principalement en perte de productivité selon le CDCP (Centers for Disease Control and Prevention).

Le rapport, dans le journal de prévention des maladies chroniques, a déclaré que 10 % des décès de personnes âgées de 20-64 ans soit un total de 88 000 décès par an, sont liés à la consommation excessive d’alcool. L’étude révèle que ces décès sont dus aux effets sur la santé d’une consommation régulière d’alcool  comme le cancer du sein, le cancer et du foie ou encore les maladies cardiaques. Les autres causes de décès liées à la consommation excessive d’alcool se traduisent elles principalement par des violences et les accidents automobiles. A noter également que les hommes sont plus susceptibles de mourir d’alcool que les femmes, avec 70 % des décès liés directement à l’alcool.

Enfin, « boire de trop » est défini de manière différente pour les hommes et les femmes

La consommation excessive d’alcool est constatée à quatre verres ou plus lors d’une occasion pour les femmes, et cinq ou plus pour les hommes.

Credit photo/ MSN Search

Partager >>
S'inscrire à notre Newsletter gratuite

S'inscrire à notre Newsletter gratuite

Inscrivez-vous gratuitement pour recevoir dans votre boite mail les derniers articles une fois par semaine.

Vous êtes inscrit