Investir dans une imprimante 3D adaptée

L’impression 3D a longtemps été réservée aux industriels, pour la fabrication de prototypes par exemple. Elle s’est ensuite élargie à différents secteurs comme la médecine, la mode, l’éducation ou encore l’architecture. Aujourd’hui, elle se démocratise de plus en plus et commence à investir les foyers des particuliers, un peu à l’image de la réalité virtuelle qui n’est plus l’apanage de la seule Silicon Valley ! Néanmoins, se procurer une imprimante 3D pour un usage personnel notammentne se fait pas à la légère alors, comment effectuer le bon achat ?

Les critères de choix

Parmi les critères de choix, la première question à se poser est celle de l’utilisation de l’imprimante 3D. Autrement dit, à quoi va-t-elle servir et à quelle fréquence ? Même s’il est possible aujourd’hui de bâtir une maison à l’aide d’une imprimante 3D, ce n’est pas l’usage qu’un particulier va lui donner… Au domicile d’un particulier, une imprimante 3D permettra de réaliser des objets de décoration, des jouets ou encore des outils. Il s’agira globalement d’objets de taille raisonnable. Par ailleurs, la place prévue pour la stocker peut elle aussi être relativement limitée. Inutile donc de voir trop grand ! Parmi les caractéristiques auxquelles penser avant l’acte d’achat, les plus déterminantes sont le format de la zone d’impression, la résolution en vue de la qualité de sortie, sa vitesse et le nombre de tête dont l’imprimante dispose. Il faut également être lucide sur ses capacités : novice ou confirmé ? L’imprimante 3D ne sera pas la même selon le niveau d’expérimentation de chacun. Le dernier critère essentiel, et non des moindres, est celui du budget. Le prix d’une imprimante 3D à usage personnel est très variable puisqu’il peut aller de 300 à 3 000 euros.

Le bon achat

Le bon achat sera donc celui d’une imprimante qui correspond au niveau de son utilisateur et à son usage. Il existe deux types d’imprimantes 3D principaux, celles livrées montées et celles livrées en kit. De la même façon, il existe deux types de profils d’utilisateurs, les bricoleurs qui seront à l’aise à l’idée d’assembler les pièces et les moins manuels qui privilégieront un modèle prêt à l’emploi. Il est par ailleurs important de savoir qu’une imprimante 3D fonctionne avec des bobines de filaments et des fichiers de modélisations des objets à imprimer. Là aussi, certains n’auront aucune difficulté à trouver les bonnes bobines ou à créer les fichiers, les professionnels notamment, d’autres auront besoin d’être guidés, comme les particuliers. L’achat d’une imprimante 3D grand public peut depuis peu s’effectuer dans les grandes surfaces mais ce n’est pas franchement recommandé dans la mesure où aucun expert ne sera à même d’orienter précisément le client. Les imprimantes 3D sont également disponibles dans les chaînes d’électroménager, mais la meilleure option reste le vendeur spécialisé. Aucun risque à le choisir en ligne dès lors que le site dispose d’un service client et d’offres adaptées aux différents acheteurs. Une gamme d’imprimantes 3D destinées aux professionnels comme aux particuliers et aux novices comme aux experts, c’est la garantie de ne pas se tromper au moment de l’acte d’achat. L’idéal est de pouvoir opter pour des packs qui permettent à la fois d »économiser et d’éviter les erreurs dans le choix des accessoires.

Partager >>

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

S'inscrire à notre Newsletter gratuite

S'inscrire à notre Newsletter gratuite

Inscrivez-vous gratuitement pour recevoir dans votre boite mail les derniers articles une fois par semaine.

Vous êtes inscrit