Introduction RGDP

Le RGPD, ou règlement européen sur la protection des données personnelles est entré en application le 25 Mai 2018.  Nous allons tenter de détailler un peu ce règlement complexe et vous permettre de comprendre comment mettre à jour votre site internet pour le RGPD.

Pour vous aider à  mieux comprendre, nous allons faire une rapide révision des choses à savoir : il s’agit donc d’un Règlement visant à protéger les données personnelles de toute personne de l’Union européenne.

Qu’est-ce qu’on entend par donnée personnelle ?

Les données personnelles ne sont rien d’autre que des données qui permettent d’identifier un individu. Ces données peuvent être directes, c’est-à-dire (nom, prénom, adresse postale, numéro de téléphone, coordonnées bancaires) ou indirectes,  plaque d’immatriculation.

Lorsque vous possédez un site internet et que vous souhaitez le mettre en conformité, il faudra dans un premier temps vous pencher sur les droits apportés par le RGPD. En effet, de nouvelles règles ont été mises en place il y a deux mois de cela :

  • Le renforcement du droit des personnes : droit à la portabilité des données personnelles et de dispositions propres aux personnes mineures.
  • La responsabilisation des acteurs traitant des données : responsables de traitement et sous-traitants.
  • La crédibilité dans la régulation : coopération renforcée entre les autorités et protections des données.

Par ailleurs, vous devez vous familiariser avec certaines notions au cas où si vous avez par exemple un lead qui demande à faire valoir son droit à la portabilité de ses données ou en revanche, s’il s’oppose au traitement de ses données. A cet instant même, il va falloir que vous soyez prêt à ce niveau et opérationnel !

De plus, pensez à revoir tous vos formulaires de contact pour vous assurer de toujours obtenir le consentement de vos leads dès lors que vous êtes en possession de leurs données.

Outre l’intégration de clauses spécifiques sur vos formulaires de contact, il y a un dernier point sur lequel vous devez aussi vous appuyer, ce sont les mentions légales de votre site internet. Ces dernières doivent être modifiées pour tenir compte des exigences du RGPD.

Pour vous faciliter la tâche, Orson.io a conçu un générateur RGPD de mentions légales. vous permet de disposer d’un texte qui répond à l’ensemble des informations réglementaires indispensables.

Une fois après avoir fait cela, , vous pourrez alors générer des mentions légales qui seront compatibles au Règlement et donc les intégrer à votre site web.

Jetez un coup d’oeil à l’infographie !

Infographie RGPD

Infographie RGPD

Partager >>