Immobilier : 4 pistes pour réussir son investissement

L’immobilier est un secteur très porteur en France. Les Français sont nombreux à investir dans la pierre. Mais l’enjeu ici est de trouver un secteur ou une niche qui va vous permettre d’investir dans l’immobilier avec un bon retour sur investissement. Voici donc quelques pistes pour réussir. La première méthode va consister à investir dans les SCPI (sociétés civiles de placement immobilier) qui accordent des revenus temporaires, souvent trimestriels, mais sur un intervalle de temps bien précis. Vous participez à l’achat ou à la construction des appartements ou des bureaux et la gestion est assurée par ces SCPI.

Le secteur médical et l’investissement haut de gamme

Privilégier le secteur médical et du partage. Beaucoup d’entreprises immobilières se focalisent sur le mobilier dédié au secteur de la santé publique. C’est le cas de la Société civile de placement Immobilier Pierval Santé, dont l’un des propriétaires Jean-Jacques Olivié estime que les secteurs les plus prometteurs sont entre autres l’hébergement, les soins spécialisés dans les maladies neurodégénératives, des cliniques en chirurgie obstétricale, etc. Selon la même source, l’entreprise a déjà enregistré un bénéfice de 5,15 % de son investissement cette année.

Investir dans le haut de gamme. Des géants de l’immobilier en France à l’instar de la SCPI Sofidy, à travers sa filiale Sofiprime se vocalise sur l’immobilier haut de gamme. À Paris par exemple, elle mise dans la valorisation de beaux immeubles dans les quartiers huppés tels que les Champs Elysées, Opéra, ou encore Rivoli. Dans ces immeubles, un appartement est accessible à partir de 22 000 euros. Si on en croit une étude menée par l’Institut d’épargne immobilière, la rentabilité d’un appartement parisien sur un an est de 20 %.

Investir dans les terres agricoles

Investir dans la terre. Aujourd’hui, le Fond d’investissement Terre de France offre la possibilité à tout particulier d’investir dans les terres agricoles tout en exonérant l’impôt sur la fortune. Pour l’achat, l’État supprime 50 % d’impôts. Toutes ces mesures prises par le gouvernement visent à amener les Français à investir dans la terre, surtout dans un contexte marqué par la diminution de l’espace agricole. En rappel, les prix de la terre cultivable en France ont augmenté de 35 % en 20 ans.

Partager >>
S'inscrire à notre Newsletter gratuite

S'inscrire à notre Newsletter gratuite

Inscrivez-vous gratuitement pour recevoir dans votre boite mail les derniers articles une fois par semaine.

Vous êtes inscrit