Grossesse : les cocktails de vitamines sont sans effet

Selon une étude britannique, les cocktails de vitamines sont sans effet chez les femmes enceintes et même intérêt. Destinés à aider la femme enceinte à « accroître les capacités physiques », « redonner le tonus », « trouver plus facilement le sommeil »…

Les compléments alimentaires bondent les pharmacies et les plateformes agrées. Pourtant, ces produits n’ont aucun effet supplémentaire et se présenteraient comme une dépense inutile selon une étude exposée dans le Drug and Therapeutic Bulletin. Une alimentation riche en acide folique et vitamine D serait largement suffisamment à la fois pour le bon développement du fœtus et un équilibre sanitaire pour la maman.

Les apports bénéfiques de l’acide folique et de la vitamine D

Pendant les 9 mois délicats que dure la grossesse, de nombreuses carences sont observées notamment en acide folique et en vitamine D, mais aussi en fer. L’acide folique est nécessaire pour la solidification du matériel génétique du fœtus, son apport est donc indispensable. Encore appelé vitamine B9 ou folates, elle est prescrite avant la conception pour préparer le corps à accueillir le fœtus et au cours du premier trimestre de la grossesse afin de prévenir les malformations congénitales qui peuvent survenir lors de la croissance du fœtus.

Les autorités sanitaires ont réglementé sa prise à environ un comprimé de 400 microgrammes par jour. Comment justifier donc les cocktails d’environs 20 vitamines qui meublent très souvent les armoires à pharmacie de futures mamans (vitamine B1, B2, B3, B6, C, K, E…) ? L’étude nous spécifie que toutes ces vitamines superflues ne servent qu’à dépouiller le porte-monnaie des futures mamans.

Manger sainement et de façon équilibré pendant la grossesse

La nécessité d’une alimentation équilibrée n’est plus à démontrer. Ceci est encore plus important pendant la grossesse, car les apports nutritionnels sont désormais doubles. La femme enceinte se doit de suivre les recommandations simples telles que manger 5 fruits et légumes par jour, des produits laitiers (yaourts, fromage…) au moins 3 fois par jour et des céréales a chaque repas.

Consommer des œufs, du poisson, de la viande, des fruits de mer et tous autres produits de la pêche. Par contre, la consommation de sucre et de graisse doit être revue à la baisse sans être supprimé pour autant. Donc, pas besoin pendant la grossesse des cocktails de vitamine qui sont sans effets bénéfiques.

Partager >>
S'inscrire à notre Newsletter gratuite

S'inscrire à notre Newsletter gratuite

Inscrivez-vous gratuitement pour recevoir dans votre boite mail les derniers articles une fois par semaine.

Vous êtes inscrit