« Gégé » de Koh-Lanta accusé d’agressions sexuelles sur mineures

L’ancien candidat de l’émission Koh-Lanta, l’illustre Gégé, de son vrai nom Gérard Icardi, est jugé pour agressions sexuelles sur mineures. Il est soupçonné d’attouchements sur six stagiaires travaillant dans son parc animalier. Le tribunal correctionnel d’Evreux rendra son verdict le 10 mars prochain.

Gérard Icardi, candidat de la onzième saison de Koh-Klanta, devenu une vedette du petit écran sous le surnom de Gégé, a comparu devant de tribunal d’Evreux, jeudi 5 février, afin de répondre des faits d’agressions sexuelles sur mineures.

Il lui est reproché d’être l’auteur d’attouchements sexuels sur six jeunes filles venues travailler comme stagiaires dans son parc animalier situé dans l’Eure. L’affaire remonte au mois de janvier 2011, période à laquelle deux jeunes filles portent plainte contre Gérard Icardi pour avoir eu un comportement abusif d’ordre sexuel.

Gégé de Koh-Lanta au coeur d’un scandale sexuel

L’elle d’elle déclare avoir été touché aux fesses et l’autre dit que l’accusé a essayé de l’embrasser. L’enquête menée par la gendarmerie a permis de découvrir d’autres victimes évoquant des agressions similaires. Au total, ce sont six jeunes femmes qui accusent le candidat de télé-réalité d’attouchement sexuel, toutes étaient stagiaires dans le parc animalier de Vascoeuil.

Ce dernier nie les faits qui lui sont reprochés et son avocate, Me Lucile Matrand, plaide la relaxe de son client. Elle évoque une plaisanterie douteuse relevant de l’humour. Elle déclare également au tribunal: « Que M. Icardi ait posé les mains sur les hanches ou qu’il ait claqué une fesse, c’est possible, mais c’était parce que le couloir était exigu et qu’il fallait s’activer ».

Le tribunal correctionnel d’Evreux rendra son verdict le 10 mars prochain et jugera Gérad Icardi coupable ou non d’agression sexuelle sur mineures. L’accusé encourt trois années de prison avec sursis ainsi qu’une mise à l’épreuve l’obligeant à se soumettre à des soins médicaux.

Partager >>