Euro 2016 : France-Roumanie, Dimitri Payet sauve la soirée des Bleus

Euro 2016 : France-Roumanie, un match d’ouverture qui s’est soldé par la victoire de la France 2-1, mais avec quelques difficultés puisqu’il a fallu attendre la 89e minute pour que Dimitri Payet offre la victoire aux Bleus.

Il faut dire que l’équipe de France a été quelque peu tétanisée par la discipline des Roumains et leur tactique défensive. En début de match, la Roumaine a failli ouvrir le score nul était l’arrêt décisif de Lloris, Stancu aurait passé une douche froide aux Bleus. Conséquence de la belle défense des Roumains, la France n’a eu aucun tir cadré en premier mi-temps.

Dimitri Payet, l’homme du match

Avec le pressing permanent des hommes de Didier Deschamps, l’étau roumain s’est un peu desserré grâce à l’offensive de Dimitri Payet et de ses coéquipiers. À la 47e minute, sur un centre de l’inévitable Payet, Olivier Giroud ouvre le score et le stade de France s’embrase. Il n’a pas fallu attendre longtemps pour que la Roumanie réagisse suite à une faute d’Evra que va s’empresser de transformer Stancu à la 65e minute.

L’équipe de Roumanie était presque certaine d’obtenir le nul, mais à une minute du terme du match, encore Dimitri Payet sur une superbe frappe de génie à la 89e minute réalise l’exploit de marquer le but de la victoire des Bleus. À sa sortie dans les temps additionnels, le joueur de West Ham sous l’emprise de l’émotion était en pleurs et a pu confier en conférence de presse : « J’ai ressenti beaucoup de stress et de pression… Si on m’avait dit ça il y a un an, je n’y aurais pas cru »

Quelques statistiques du match Euro 2016 : France-Roumanie

Antoine Griezmann a un peu déçu lors de ce match, la France a ainsi perdu 189 ballons, la plus mauvaise performance en perte de balle depuis 2010 selon le site spécialisé Opta. Au cours des 45 premières minutes, les Bleus ont été incapables de tirer un seul tir cadré. Pour la cinquième fois consécutive, l’équipe de France remporte son premier match à l’Euro : 984, 1996, 2000 et 2004. La France reste donc en bonne position pour la course à l’Euro 2016.

Partager >>
S'inscrire à notre Newsletter gratuite

S'inscrire à notre Newsletter gratuite

Inscrivez-vous gratuitement pour recevoir dans votre boite mail les derniers articles une fois par semaine.

Vous êtes inscrit