Dragons 2 – critique du dernier film d’animation de Dreamworks

Dans les salles ce mercredi, 4 ans après le premier épisode, le jeune Viking Harold et Krokmou, son petit dragon noir reviennent sur le devant de l’écran.

Véritable pépite réalisée par le studio d’animation DreamWorks, ce deuxième volet, présenté lors du festival de Cannes est truffé d’humour et d’émotions pour un public familial le plus large possible. Nommé 2 fois aux Oscars en 2010, le premier opus « Dragons » avait généré près de 500 millions de dollars de recettes dans le monde. Film essentiellement réalisé à l’aide de la technologie « motion capture », cette technologie utilisée par le studio DreamWorks a fait l’objet d’un brevet, apportant fluidité et mouvements aux images 3d. Outre la qualité des animations, cette technologie révolutionnaire permet de diviser le temps de manipulation d’un personnage par 4.

Dans ce nouvel épisode Dragons 2, le second opus d’une trilogie, Harold fait la rencontre de sa mère enlevée par un dragon alors qu’il n’est qu’un bébé. Viendra ensuite une bataille épique pour libérer le royaume et instaurer la paix.

Bande annonce du film Dragons 2

Partager >>
S'inscrire à notre Newsletter gratuite

S'inscrire à notre Newsletter gratuite

Inscrivez-vous gratuitement pour recevoir dans votre boite mail les derniers articles une fois par semaine.

Vous êtes inscrit