Coupe du Monde de surf au Brésil : résumé de l’épreuve

Tremblement de terre dans le mundillo du surf. Le jeune brésilien Gabriel Médina menace la suprématie anglo-saxonne marquée par la domination insolente de l’inoxydable américain Kelly Slater, 11 fois champion du monde.

En une vingtaine d’année, le Brésil s’est métamorphosé notamment du fait d’un déplacement important de la population sur la côte dans les années 80 et d’un développement économique et touristique sans précédent.

Aujourd’hui plus de 3 millions de surfeurs sillonnent quotidiennement les 7000 km de côte pour trouver les vagues turquoises, les plus gouleyantes. Le surf au Brésil est le deuxième sport national le plus pratiqué et médiatisé après le football. La glisse pénètre toutes les couches de la société brésilienne, des favélas…aux milieux politiques (le maire de Rio est un surfeur).

Les surfeurs anglo-saxons et européens ne se bousculent pas pour affronter les brésiliens sur leurs terres. Les es vagues très courtes exigent engagement total et qualités acrobatiques dont les brésiliens sont pétris. Nourris à la samba, à la capoeira, à la créatine, les surfeurs brésiliens rivalisent de prouesses techniques dans les manœuvres aériennes. Dans ce contexte, la récente performance du jeune Surfeur Français Paul-César Distinguin (www.paulcesardistinguin.com).

Le titre de Champion du Monde, attribuée à Hawaii dans deux semaines se jouera entre le brésilien Gabriel Medina actuellement en tête, le floridien Kelly Slater et l’australien Mick Fanning (chpt du monde en titre) sur la fameuse vague de Pipeline.

Métamorphose du circuit professionnel

Le surf professionnel opère actuellement une métamorphose sans précédent. La forte implication des médias américains, notamment la chaîne de télévision américaine ESPN, ainsi que les réseaux sociaux YouTube et Facebook dans l’organisation du surf professionnel (ASP qui deviendra la World Surf League à partir du 1ier janvier 2015) augure une petite révolution dans la gouvernance et la communication des évènement sportifs internationaux. Leur engagement reflète leur vif intérêt pour le surf en tant que discipline qui incarne les valeurs et désirs d’une jeunesse susceptible de porter les évolutions sociologiques et technologiques de demain. Le monde du surf est une des disciplines leader de l’évolution des sports sur le web et les médias sociaux. Au delà de la captation d’un auditoire de surfeurs et de fans sur le web pour suivre en direct les compétitions mondiales, les enjeux en matière de recherche et développement sont d’une toute autre importance notamment dans le domaine des nouvelles technologies. De quoi séduire la marque Samsung qui s’offre là, un laboratoire parfait pour préserver son image et son leadership.

Partager >>