La consultation des médecins généralistes passe de 23 à 25 € dès le 1er mai 2017

Une nouvelle ère s’ouvre avec le vote de la Fédération des Médecins de France concernant la nouvelle convention qui fait passer la consultation des généralistes à 25 euros. Cette revalorisation des consultations passera de 23 à 25 euros à compter du 1er mai 2017.

C’est l’aboutissement d’une négociation d’environ six mois entre le Directeur de la Caisse d’Assurance Maladie, Nicolas Revel et cinq autres syndicats de médecins.  Le Dr Jean-Paul Hamon, l’a d’ailleurs explicitement annoncé au sortir d’une assemblée générale : « On va signer le texte. 52,95 % de nos adhérents ont voté pour la signature de la nouvelle convention ».

Consultation des généralistes à 25 euros : Un accord obtenu de justesse !

Il n’y a toutefois pas lieu de déborder de joie, car cette signature exprime véritablement la non-adhésion d’un grand nombre de médecins, comme a tenu à le préciser le Dr Jean-Paul Hamon : « On ne saute pas de joie. Cette convention est loin de nous satisfaire, elle n’est pas structurante, mais en la signant nous pensons être en mesure de peser davantage dans les discussions ». Ce projet de consultation des généralistes à 25 euros s’est fait après plusieurs étapes de négociations assez longues.

Le 27 juillet dernier, ce sont d’abord deux syndicats (MG de France et les chirurgiens) sur les cinq qui avaient été convaincus de signer. Il a fallu batailler dur pour obtenir une troisième signature qui conditionnait la validation du texte. Ceci a d’autant été plus difficile que par cette convention, ce sont 115 000 médecins libéraux qui verront leur relation améliorée avec l’Assurance maladie sur les honoraires fixes tablés sur 25 € pour une période de cinq ans.

Consultation des généralistes à 25 euros : Les effets sur la profession

Désormais, les consultations seront hiérarchisées en fonction de leur complexité, à travers les actes à 25, 30, 46 et jusqu’à 60 euros. Il y aura également des possibilités d’aide à hauteur de 50 000 euros pour encourager l’installation des médecins dans les déserts médicaux.

En somme, cette convention se présente comme étant plus onéreuse que la précédente (deux fois plus), avec près de 1,3 milliard d’euros en année pleine. Face à cela, l’Assurance maladie a décidé ce dimanche d’avancer la signature de cette nouvelle convention avec les syndicats ce jeudi 25 août à 16 heures au lieu de vendredi comme initialement prévu.

Partager >>
S'inscrire à notre Newsletter gratuite

S'inscrire à notre Newsletter gratuite

Inscrivez-vous gratuitement pour recevoir dans votre boite mail les derniers articles une fois par semaine.

Vous êtes inscrit