Conférence de presse de François Hollande : 5 choses à retenir

Le président de la République française, François Hollande,a tenu ce jour même une conférence de presse à l’Élysée. Cette conférence de presse du président de la République François Hollande, à laquelle, 350 journalistes ont pu assister, était la quatrième conférence de presse du président de la République. Cinq sujets marquants ont été abordés.

La guerre en Irak

Concernant une probable intervention de la France en Irak, le président de la République François Hollande a tenu à préciser que l’intervention des troupes françaises n’aurait lieu qu’une fois que les cibles auront été clairement identifiées. Le président de la République française a tenu à préciser qu’il n’y aurait pas d’intervention de troupes au sol.

Concernant le vote de confiance du Premier ministre Manuel Valls

Que se serait-il passé si le Premier ministre Manuel Valse n’avait pas obtenu le vote de confiance de l’Assemblée nationale ? Le président de la République, François Hollande, a tenu à préciser qu’en cas de vote négatif de l’Assemblée nationale, le peuple aurait été appelé à renouveler cette même assemblée nationale.

L’affaire du secrétaire d’État Thévenoud

Questionné sur la question du secrétaire d’État qui ne payait pas ses impôts, le président de la République a tenu à rappeler qu’il n’était pas digne de rester à l’Assemblée nationale, sanctionnant ainsi une nouvelle fois, le comportement malhonnête du secrétaire d’État.

François Hollande sera-t-il candidat en 2017 ?

Questionné sur une probable candidature aux élections présidentielles 2007, le président de la République a tenu à préciser qu’il n’était pas candidat. Pas candidat leur actuelle qui s’y était président de la République il a affirmé, que ses seuls objectifs étaient tournés vers son devoir envers son pays et ses électeurs.

Questionné sur le retour de Nicolas Sarkozy

François Hollande semblait bien préparé à cette question(à laquelle il n’a pas manqué d’humour), ceux qui ont dirigé le pays hier et avant-hier ont parfaitement le droit de prétendre diriger demain et après-demain. Il ne m’appartient pas comme préside de la république de commenter les éventuelles déclarations de candidature à la présidence d’un parti notamment d’un parti d’opposition.

Sans citer clairement le nom de son adversaire, président de la République François Hollande, affirme clairement qui n’est pas menacé par une éventuelle candidature de Nicolas Sarkozy, synonyme d’un retour sur la scène politique de l’ancien président de la République française. Il était question pour François Hollande, de faire taire les agitations en coulisses.

Questionné sur son quinquennat

Conscient de la situation actuelle, président de la République, François Hollande, n’a pas cherché à se cacher derrière la situation économique désastreuse du pays.à travers de longs monologues, président la république a tenu à faire part en souhait de mobilisation de tout le peuple français. François Hollande a assumer clairement la responsabilité de la situation actuelle.

Impôts, Taxes, fiscalité, et TVA

François Hollande s’est engagé devant l’assemblée de journalistes à ne pas augmenter la TVA. Conscient que le gouvernement a besoin de trouver des liquidités, président de la République n’a pas évoqué la piste d’une augmentation de la TVA, encore moins de l’impôt sur le revenu, qui souhaite réduire dès l’année prochaine. Le président de la réplique a tenu à préciser que cette non-augmentation des impôts concernerait toutes les classes, populaire comme aisées.

Partager >>