Cancer du poumon : une application améliore le suivi des malades

Les médecins français viennent de mettre sur pied une application pour le suivi des patients qui souffrent d’un cancer du poumon. L’application qui se nomme « MooveCare » aura pour rôle d’améliorer la qualité de vie des patients tout en permettant de détecter plus tôt d’éventuelles complications cliniques.

Il n’est pas fréquent que les présentations françaises soient mises à l’honneur dans les congrès américains. Mais pour cette année, la Société américaine d’oncologie clinique (ASCO) qui s’est tenu entre le 3 et 7 juin à Chicago a été très intéressée par la présentation du Dr Fabrice Denis.

Un meilleur taux de survie en cas de prise en charge

Le Dr Fabrice, oncologue à la clinique Victor Hugo du Mans et l’un des initiateurs de cette application a pu démontrer l’importance de « MooveCare ». L’étude présentée par le médecin portait sur un échantillon de 133 malades atteints d’un cancer du poumon de phase III ou IV. Tous les patients ont continué à suivre les consultations de leur médecin et à réaliser des scanners tous les trois ou six mois.

Résultat, la survie des patients ayant utilisé l’application durant les diverses consultations a été bien meilleure, soit 19 mois. Par contre, le groupe de patients sans application avait réalisé en moyenne une survie de 12 mois. Au bout d’un an, le taux de survie était de 75 % pour les patients utilisant « MooveCare » et de 49 % seulement pour le groupe sans application.

Des résultats probants avec « MooveCare »

Les cancérologues affirment que pour certains patients, le scanner arrive malheureusement trop tard parce qu’entre deux scanners, il n’est pas évident pour le patient de consulter fréquemment son médecin. L’application vient donc à point nommé pour un meilleur suivi, elle a été si concluante que les études cliniques ont été arrêtées au bout de 18 mois pour permettre à tous les volontaires d’avoir accès à l’application.

Le Dr Fabrice Denis a d’ailleurs relevé que : « Cette approche introduit un nouveau mode de suivi dans lequel les patients peuvent constamment communiquer avec leur cancérologue entre les visites ».

Partager >>
S'inscrire à notre Newsletter gratuite

S'inscrire à notre Newsletter gratuite

Inscrivez-vous gratuitement pour recevoir dans votre boite mail les derniers articles une fois par semaine.

Vous êtes inscrit