Bruxelles, ATTENTATS, des Français concernés ?

Après cette vague sanglante d’attentats, les Français se demandent si quelques-uns de leurs compatriotes, sont concernés par ces attaques terroristes.  Les actualités concernant ce sujet allaient bon train il y a quelques jours, on vous annonce maintenant ce qu’il en ressort après cette tragédie au cœur des préoccupations Européenne.
 

Attentats en Belgique, le ministère des affaires étrangères dévoile des chiffres :

On apprenait ce vendredi, de la part du ministère des affaires étrangères, qu’au moins un Français avait succombé au terrible attentat survenu en Belgique ce mardi 22 Mars au matin à l’aéroport de Zaventem.
 

 

Attentats de Bruxelles, un long travail d’identification pour la police…

La Police Belge ainsi que l’armée et les services de renseignement Belges et Français semblent travailler en collaboration dans l’identification du corps des victimes des attentats survenus en Belgique, cette semaine, un travail d’arrache-pied, en effet en plus du drame national Belge, des familles et ressortissants, ainsi que des touristes qui pouvaient se trouver dans l’aéroport Belge qui a subit cette attaque terroriste de grande envergure encore jamais vu en Belgique, ce travail consiste donc en la reconnaissance et l’identification des corps qui ont été victime des assauts terroristes et de cette fameuse attaque survenue à l’aéroport de Zaventem.

des dizaines de morts et des centaines de blesés dans cet attentat terroriste qui frappe malheureusement la Belgique et qui effraie toute l’Europe par sa férocité…

On peut malheureusement comprendre la douleur et l’inquiétude de chacun, il est toutefois nécessaire de laisser travailler les équipes de spécialiste de l’antiterrorisme pour avancer dans cette enquête et donner des réponses aux familles des victimes, ainsi qu’aux élus, au peuple Belge et à toute l’Europe..

Une semaine après les attaques terroriste en Belgique, on apprend que les enquêteurs Belges sont pointés du doigt, à la suite de révélations soulignant un manque de communication et d’anticipation de leurs services.

On apprend donc ce matin qu’il y aurait eu des défaillance au niveau de l’anticipation de ces attentats de la part des services de sécurité et renseignements Belges.

Partager >>